Anny Duperey life and biography

Anny Duperey picture, image, poster

Anny Duperey biography

Date of birth : 1947-06-28
Date of death : -
Birthplace : Rouen , France
Nationality : Française
Category : Arts and Entertainment
Last modified : 2010-11-28
Credited as : actrice et romancière, film : De l'autre côté du lit, roman: Le Voile Noir

0 votes so far

Anny Duperey, née Annie Legras le 28 juin 1947 à Rouen, est une actrice française de théâtre et de cinéma. Elle est également romancière.

Entourée de parents aimant dans la petite maison familiale où vivent également sa grand-mère, sa tante et son oncle, la jeune Anny coule des jours heureux au milieu des nombreux chats qui squattent les lieux. On pourrait croire à une jolie petite histoire, mais le 6 novembre 1955, c'est le drame qui chamboulera la vie de la future actrice. Ce matin là, ses parents l'appellent pour la toilette quotidienne. Mais Anny tarde à se lever. Un instant de paresse salvateur puisque ses parents décèdent asphyxiés au monoxyde de carbone dans la salle de bain...

Dès lors, la paisible vie d'Anny se brise. Elle part vivre à 8 ans avec sa grand-mère paternelle et sa tante, alors que sa petite sœur Patricia, à peine 6 mois, est recueillie par les grands-parents maternels. Les deux sœurs ne se verront que rarement par la suite, et chacune poursuivra sa route dans une direction opposée.

Son parcours scolaire est chaotique, et elle quitte l'école à 15 ans. Elle rentre alors aux Beaux-Arts de Rouen où elle peut enfin laisser parler son côté artistique, où elle exprime tous ses sentiments au travers de la peinture, de la danse ou du théâtre. Deux ans plus tard, elle sort avec le premier prix de Comédie et part pour Paris afin de tenter une carrière pro. Elle intègre le Conservatoire de Paris, puis entre aux Cours Simon. Pour financer ses études et sa vie parisienne, elle s'adonne au mannequinat.

Dès la première année, elle est remarquée par Jean Meyer qui lui offre son premier rôle dans la pièce Les trois mariages de Mélanie. Tout va alors aller très vite pour la jeune normande. Jean-Luc Godard la fait tourner dans son long métrage Deux ou trois choses que je sais d'elle en 1966. Sa carrière prend enfin son envol. Elle tourne sous l'égide de Pierre Richard, Alain Resnais, Georges Lautner... En parallèle, elle continue le théâtre, interprétant les plus grands auteurs comme Dario Fo, Shakespeare ou Giraudoux. Sa prestation remarquée dans la Guerre de Troie n'aura pas lieu lui vaut d'ailleurs la reconnaissance de ses pairs.

Depuis son enfance, l'actrice aime écrire. Elle avait d'ailleurs commencé par son journal intime qu'elle avait intitulé Le Journal du Moi. En 1976, sort sa première œuvre où elle exprime sur le papier ses sentiments toujours gardés au fond d'elle même, L'Admiroir, récompensé par l'Académie Française.

A 30 ans, Anny est une femme épanouie, elle partage sa vie avec Bernard Giraudeau, rencontré sur les planches de la Guerre de Troie n'aura pas lieu. Sa carrière cinématographique continue et s'exporte même à l'étranger, puisqu'elle tourne aux côtés d'Al Pacino sous la direction de Sydney Pollack dans Bobby Deerfield.

En 1982, Anny Duperey donne naissance à un premier enfant, Gaël, bientôt rejoint par une petite sœur en 1985, Sarah aujourd'hui actrice. En 1988, après un nouveau livre et quelques productions au côté de son compagnon, elle reçoit un Molière pour son interprétation dans Le Secret.
Au début des années 90, sa vie prend une nouvelle tournure. Elle se confie enfin sur le drame se son enfance à travers le roman autobiographique Le Voile Noir. Véritable succès populaire, le livre connaît une suite quelques années plus tard Je vous écris... dans lequel l'auteur répond aux multiples lettres qu'elle a reçues de ses lecteurs.

Alors qu'elle affirmait quelques années auparavant qu'elle ne tournerait jamais de série télé, Anny se lance dans le feuilleton de Joël Santoni Une Famille Formidable, avec le succès que l'on connaît durant 10 ans, couronné d'un Sept d'Or en 1995. C'est également durant cette période qu'elle quitte Bernard Giraudeau pour commencer une nouvelle idylle avec Cris Campion, rencontré sur le tournage de Charlemagne.
Artiste complète, Anny continue sa carrière avec succès aussi bien au théâtre qu'au cinéma ou qu'en littérature et à la télé.
Aujourd'hui, Anny Duperey est marraine de l'association SOS village d'enfants qui regroupe des fratries séparées, ainsi que SOS Papas qui lutte en faveur des pères divorcés. Elle est également très engagée dans la lutte contre le cancer, et notamment auprès de l'ARC.

Filmographie :

2009 : De l'autre côté du lit, de Pascale Pouzadoux : Lise
2007 : Danse avec lui de Valérie Guignabodet
2000 : Tôt ou tard d'Anne-Marie Etienne
1993 : Germinal de Claude Berri
1991 : Contre l'oubli de Chantal Akerman
1986 : Gandahar de René Laloux
1984 : La triche de Yannick Bellon
1983 : Le démon dans l'île de Francis Leroi
1983 : Les compères de Francis Veber
1981 : Le grand pardon d'Alexandre Arcady
1981 : Mille milliard de dollars d'Henri Verneuil
1982 : Meutres à domicile de Marc Lobet
1980 : Psy de Philippe de Broca
1980 : Carnapping de Wigbert Wicker
1978 : Trocadéro bleu citron de Michael Schock
1978 : De l'enfer à la victoire de Hank Milestone
1977 : Bobby Derrfield de Sydney Pollack
1976 : Un éléphant, ça trompe énormément d'Yves Robert
1976 : Nuit d'or de Serge Moati
1975 : Umarmerungen und andere sachen de Jochen Richter
1975 : L'arriviste de Samy Pavel
1975 : Maladie mortelle de François Weyergans
1974 : Stavisky d'Alain Resnais
1974 : Pas de problème ! de Georges Lautner
1974 : Le malin plaisir de Bernard Toublanc-Michel
1973 : L'oiseau rare de Jean.-Claude Brialy
1972 : Sans sommation de Bruno Gantillon
1972 : Pas folle la guêpe de Jean Delannoy
1971 : Les malheurs d'Alfred de Pierre Richard
1969 : Les femmes de Jean Aurel
1969 : La rose écorchée de Claude Mulot
1968 : Sous le signe de Monté-Cristo d'André Hunebelle
1968 : Un jeune couple de René Gainville
1968 : Bye Bye Barbara de Michel Deville
1968 : Histoires extraordinaires de Federico Fellini
1967 : L'homme qui valait des milliards de Michel Boisrond
1967 : Jerk à Istanbul de François Rigaud
1966 : Deux ou trois choses que je sais d'elle de Jean-Luc Godard

Bibliographie :

2005 : Une soirée
2002 : Allons voir plus loin, veux-tu ?
1999 : Les chats du hasard
1993 : Je vous écris
1992 : Le voile noir
1986 : Le nez de Mazarin
1976 : l'Admiroir

Read more


 
Please read our privacy policy. Page generated in 0.171s