Aznavour, Charles life and biography

Aznavour, Charles picture, image, poster

Aznavour, Charles biography

Date of birth : 1924-05-22
Date of death : -
Birthplace : Paris, France
Nationality : Franco-Arménien
Category : Arts and Entertainment
Last modified : 2010-04-27
Credited as : chanteur/acteur franco-arménien, Ambassadeur, diplomat of Armenian descent

0 votes so far

Charles Aznavour, (Shahnourh Varinag Aznavourian) naît à Paris, en France, le 22 mai 1924, dans une famille d’origine arménienne .

A Paris, la famille Aznavourian ouvre un restaurant arménien où se mêlent théâtre et musique. Ainsi Aïda et Charles, les deux enfants du couple, grandissent dans une atmosphère très artistique.
Très tôt, Charles a le goût de la comédie et dès son plus jeune âge, il suit l’Ecole du spectacle et parvient à se faire embaucher dans le cinéma et le théâtre pour jouer des petits rôles de figurants.
C’est en 1941 qu’il rencontre son ami Pierre Roche avec lequel il se démène pour faire la tournée des cabarets et des bars avec leurs petites compositions. En 1946, le hasard les met sur la route de Piaf et de Trenet Cette rencontre va les aider à s’envoler pour les États-Unis où le couple Aznavour-Roche obtient un certain succès avec des titres comme J’ai bu….

Côté vie sentimentale, Charles se marie en 1946 et sa fille Seda naît en 1947. Quant à Pierre Roche, c’est aux États-Unis qu’il se marie. Charles rentre seul en France en 1952. Le couple séparé, le succès artistique est plus difficile. Aznavour chante seul, mais personne ne le remarque vraiment. Alors il va écrire pour les autres (Je hais les dimanches pour Gréco notamment, Jézebel pour Piaf, pour Eddie Constantine, …). Son rôle d’auteur va le faire découvrir par le monde parisien.
Alors que son second enfant naît en 1952, un garçon prénommé Charles, Charles « Varenagh » apprend son métier à force de persévérance, et en 1954 ont lieu ses premiers enregistrements. Il a alors trente ans et parvient à décrocher un contrat à l’Alhambra et à l’Olympia.

Sa vie artistique naissante n’épargne pas sa vie privée, et le pousse au divorce, puis au remariage en 1956 avec Evelyne Plessis. La même année vient au monde Patrick, son troisième enfant. C’est à cette époque qu’Aznavour commence à être reconnu pour son talent de chanteur et d’auteur.
La gloire vient l’année suivante, en 1957. De nombreux concerts à Paris puis à l’étranger imposent le chanteur arménien comme une des valeurs sûres de la chanson française. En même temps, le cinéma fait appel à lui et en 1958, il tourne deux films sous le contrôle de Mocky, puis de Franju, ensuite avec Truffaut.
Il parvient à mener de front une carrière cinématographique et musicale, tout en s’engageant de 1960 à 1965, dans une série extraordinaire de concerts dans le monde entier. Aznavour devient alors une star mondiale, que l’on peut applaudir en France ou à l’étranger.

En1968, il se remarie avec Ulla Thorsell, une suédoise avec laquelle il aura l’année suivante une fille Katia. Après avoir rédigé ses mémoires, il quitte à nouveau la France pour les États-Unis. Il alterne les tournées en France et dans le monde, reçoit de nombreux prix, s’implique dans l’actualité. Il est omniprésent. En 1971 naît Misha, et en 1977 Nicolas son sixième enfant, la même année que son premier petit-enfant !
Durant les années 70 et 80, Aznavour sillonne le monde, écrit, chante beaucoup, et tourne également dans de nombreux films. Il est un artiste globe-trotter et touche à tout, universellement reconnu.
En 1988, le drame du tremblement de terre arménien qui fera 50.000 morts incite Charles à se lancer dans l’humanitaire. Il récolte des fonds et des biens pour venir en aide à son peuple blessé et souffrant. Le titre Pour toi Arménie qu’il interprète avec de très nombreux artistes français se vend à un million d’exemplaires !
Après avoir quitté Barclay pour Trema, puis pour EMI, Aznavour nous revient avec ses plus anciennes chansons. L’intégrale de son oeuvre (soit environ mille titres !) est enfin disponible en 1994 et sort sous la forme d’un coffret de trente CD en 1996 !
Sa gloire est monumentale. De la Légion d’Honneur aux Victoires de la Musique, tout le monde s’accorde à reconnaître en Charles Aznavour l’un des plus grands représentants de la chanson française à travers le monde. Le public américain ne s’y trompe pas qui le nomme meilleur chanteur du siècle à la une de Times Magazine !
Mais avec l’âge, la vie de tournée devient difficile. En 1998, des problèmes de santé le poussent à ralentir son rythme de concerts.
Son album Aznavour 2000 atteste de son envie de continuer encore et toujours son art.
En 2002, il tient le rôle principal de son film le plus personnel : Ararat, d’Atom Egoyan, sur le génocide arménien.

Le 26 décembre 2008, le président de la République d'Arménie, Serge Sargsian, a conféré au chanteur français la citoyenneté arménienne.

En février 2009, Charles Aznavour a accepté le poste d'ambassadeur d'Arménie en Suisse qui lui a été proposé par le président arménien.
Charles Aznavour est également le représentant permanent de l'Arménie auprès de l'ONU à Genève
À l'automne 2009, Charles Aznavour propose un nouvel album, où, tout comme à la fin des années 90, il revisite quelques uns de ses plus grands succès, mais sous une forme jazz. Il est accompagné du Clayton Hamilton Jazz Orchestra.

Également, Aznavour offre une autobiographie intitulée À voix basse, où il fait état de différents moments de sa carrière et de sa vie personnelle.

Le 6 mars 2010, Charles Aznavour est président d'honneur de la vingt-cinquième édition des Victoires de la musique, cérémonie au cours de laquelle il reçoit une Victoire d'honneur pour l'ensemble de sa carrière


Read more


 
Please read our privacy policy. Page generated in 0.167s