Benoît Duteurtre life and biography

Benoît Duteurtre picture, image, poster

Benoît Duteurtre biography

Date of birth : 1960-03-20
Date of death : -
Birthplace : Sainte-Adresse, France
Nationality : Française
Category : Famous Figures
Last modified : 2010-10-20
Credited as : romancier, essayiste et critique musical , Prix Médicis pour Le Voyage en France 2001, L'Amoureux malgré lui 1989

0 votes so far

Benoît Duteurtre est un romancier, essayiste et critique musical français, né le 20 mars 1960 à Sainte-Adresse. Il est également producteur et animateur d'une émission de radio musicale.

Il est le fils de Jean-Claude Duteurtre et de Marie-Claire Georges et arrière-petit-fils du président René Coty par sa mère.

Il entre à Saint-Joseph, établissement privé d'enseignement catholique du Havre. Dès l'âge de quinze ans, il présente ses premiers textes à Armand Salacrou, auteur dramatique établi au Havre, qui l'encourage à poursuivre ses efforts. Le Havre, une ville en grande partie détruite pendant la Seconde Guerre mondiale et reconstruite selon les principes du classicisme structurel apparaîtra tout au long de son œuvre.

Le premier roman de Duteurtre, Sommeil perdu, est publié en 1985 ; il est alors journaliste pour plusieurs journaux parisiens. Dans cette œuvre est présenté un jeune homme dépressif qui quitte bientôt sa ville natale pour vivre à Paris.

En 1987 est publié Les Vaches (revu et renommé À propos des Vaches en 2000), roman qui raconte la vie d'un garçon partagé entre son année scolaire au Havre et ses vacances à la montagne.

Son roman L'’Amoureux malgré lui est publié en 1989 suivi par Tout doit disparaître en 1992. Dans cette œuvre Duteurtre raconte à travers son personnage - un jeune homme qui a raté sa vocation de musicien et se lance dans le journalisme
En 1996 est publié le roman Gaieté parisienne qui traite de la communauté gay parisienne. Le héros, un homme bientôt trentenaire, s'inquiète de la monotonie de sa vie. Drôle de temps, un roman publié en 1997 reçoit le prix de la nouvelle de l'Académie française

Les malentendus est publié en 1999 et met en scène un jeune immigré arabe, une femme chef d'entreprise, un jeune homme étudiant de Sciences-Politiques et un handicapé homosexuel, dont les parcours se croisent et s'influencent. En 2001 son roman Le Voyage en France reçoit le Prix Médicis.

Paru en août 2007, La cité heureuse met en scène Town Park, une ville fictive reconvertie en parc d'attraction culturelle et gérée par une entreprise, la Compagnie.

Il publie le roman La Petite Fille et la cigarette qui voit la descente aux enfers d'un fonctionnaire et les conséquences qu'entraîne la dernière demande d'un condamné à mort.

Chemin de fer, publié en 2006, présente le journal intime d'une femme d'une cinquantaine d'années qui partage sa vie entre sa brillante carrière à Paris et son amour pour une petite masure dans un village de montagne où elle essaie de vivre coupée du monde moderne.

Les pieds dans l'eau, paru fin août 2008, décrit la relation de l'auteur avec la plage d'Étretat, une station balnéaire située en Haute-Normandie qu'il a longtemps fréquentée. Fortement autobiographique, cette œuvre présente également le milieu social et la famille du héros, tous deux marqués par la figure omniprésente du fameux aïeul, le président René Coty, son arrière-grand-père.

Ballets roses, sorti en 2009 chez Grasset dans la collection "Ceci n'est pas un faits divers", s'intéresse aux parties fines de l’ancien résistant et président de l’Assemblée, André Le Troquer, avec de jeunes adolescentes.

Read more


 
Please read our privacy policy. Page generated in 0.171s