Bernard Kouchner life and biography

Bernard Kouchner picture, image, poster

Bernard Kouchner biography

Date of birth : 1939-11-01
Date of death : -
Birthplace : Avignon, France
Nationality : Française
Category : Politics
Last modified : 2010-05-25
Credited as : Homme politique, cofondateur de Médecins sans frontières, ministre des Affaires étrangères , 2007-

0 votes so far

Bernard Kouchner, né le 1er novembre 1939 en Avignon, est un médecin humanitaire et homme politique français, cofondateur de Médecins sans frontières et de Médecins du monde, ministre de gouvernements de gauche et de droite, haut représentant du secrétariat général de l'ONU au Kosovo.

Il a été secrétaire d'État et ministre chargé de l'action humanitaire ou de la santé sous les gouvernements socialistes de Michel Rocard, Pierre Bérégovoy, Édith Cresson et Lionel Jospin. Depuis le 18 mai 2007, il est ministre des Affaires étrangères et européennes dans le gouvernement François Fillon (reconduit dans le gouvernement Fillon II, le 19 juin 2007).

En mai 1968, il est l'animateur du comité de grève de la faculté de médecine de Paris. Il part ensuite au Biafra avec le Secours médical français (SMF) qu’il contribue à transformer en Médecins sans frontières (MSF), en 1971.

Après avoir participé avec Emmanuel d'Astier à la création du journal l'Événement, il collabore régulièrement avec le magazine Actuel tout au long des années 70. En 1979, il entre en conflit à la tête de l’organisation humanitaire avec Claude Malhuret et quitte MSF pour fonder Médecins du monde.

Il met ses pas dans ceux des grands reporters, et s'affiche de plus en plus dans les médias, notamment aux journaux télévisés, ce qui lui vaut de nombreuses critiques, notamment après ses interventions humanitaires en Somalie (décembre 1992). Il est certainement un des french doctors les plus célèbres, en raison de ses engagements humanitaires et sa forte présence médiatique.

Il a mené campagne dans les institutions internationales pour la reconnaissance du droit d'ingérence. Il entre au gouvernement français comme secrétaire d'État en 1988, puis ministre de la Santé et de l’Action humanitaire (1992-93).

Il a créé, en 1993, la Fondation pour l'action humanitaire. Bien que n'étant pas membre du PS, il est élu en 1994 sur la liste européenne de Michel Rocard et adhère, sur les traces de Bernard Tapie, en 1995 au Parti radical-socialiste (PRS) dont il devient porte-parole.

Bernard Kouchner a administré le Kosovo en tant que représentant spécial du secrétaire général des Nations unies de juillet 1999 à janvier 2001.

En 2004, il est cité par le magazine américain Time comme l'une des "100 personnalités les plus puissantes et influentes du monde" pour avoir « au nom des droits de l'homme, approuvé l'intervention américaine en Irak ».

Il est à noter que Bernard Kouchner n'a pas réussi à accéder à un mandat électif individuel, malgré deux tentatives. Il est longtemps resté à l'écart de la vie politique d'appareil du parti socialiste et se permet des prises de position publiques non orthodoxes vis-à-vis de son propre camp politique : militant socialiste, il est favorable à certaines mesures conduites par la droite comme le contrat dit "Nouvelle Embauche", ou l'ouverture du capital d'EDF. Il se décrit lui-même comme un militant de gauche de tendance sociale-démocrate.

Le 11 janvier 2006, il se dit "candidat à des primaires" à l'italienne pour l'élection présidentielle de 2007.

Il a publié divers ouvrages dont Dieu et les hommes, en collaboration avec l’abbé Pierre, fondateur des communautés Emmaüs.. Sa seconde épouse est la journaliste Christine Ockrent.

Le 18 mai 2007, bien que membre du Parti socialiste, il accepte de participer au gouvernement François Fillon I, en tant que ministre des Affaires étrangères et européennes

Read more


 
Please read our privacy policy. Page generated in 0.14s