Bertrand Delanoë life and biography

Bertrand Delanoë  picture, image, poster

Bertrand Delanoë biography

Date of birth : 1950-05-30
Date of death : -
Birthplace : Tunis, Tunisie
Nationality : Française
Category : Politics
Last modified : 2010-08-02
Credited as : Homme politique, maire de Paris, membre du Parti socialiste

0 votes so far

Bertrand Delanoë est un homme politique français, membre du Parti socialiste. Il est actuellement maire de Paris.

Né le 30 mai 1950 à Tunis, Bertrand Delanoë grandit à Bizerte et c'est pendant son adolescence que sa famille vient s'installer en France.

Il fait ses premiers pas en politique dès l'âge de 23 ans, à Rodez, en tant que secrétaire de la Fédération des socialistes de l'Aveyron. Il est remarqué pour ses talents d'orateur par le chef du Parti socialiste au niveau national, François Mitterrand, celui-ci le fait monter à Paris au début des années 1970.

Aux élections municipales de 1977, il est élu au Conseil de Paris en compagnie de Lionel Jospin, Claude Estier, Daniel Vaillant (la fameuse « bande du XVIIIe ») sur la liste de gauche emmenée par le communiste Louis Baillot.

En 1981, il est élu jeune député de Montmartre (XVIIIe arrondissement de Paris). Il devient alors porte-parole du PS, soit numéro trois national.

En 1993, il devient président de groupe du Parti Socialiste du Conseil de Paris. Il a aussi dirigé son entreprise de conseil.

En 1995, il mène comme chef de file la campagne municipale de toute la gauche parisienne contre Jean Tiberi, dauphin RPR désigné de l'ancien maire Jacques Chirac (élu Président de la République). La gauche emporte six arrondissements (IIIe, Xe, XIe, XVIIIe, XIXe et XXe arrondissement) sur les vingt que détenait la droite depuis 1983 (monopole alors surnommé le « grand chelem »).

Bertrand Delanoë est dans la foulée élu au Sénat en septembre 1995, où il devient secrétaire de la Commission des Affaires Etrangères et de la Défense.

De 1995 à mars 2001, il est le chef de l'opposition municipale.

Militant des Droits de l'Homme, il fut un membre actif, comme parlementaire, de la Ligue
des Droits de l'Homme (LDH). Il a aussi consacré plusieurs interventions (discours, chapitre de livre...) à défendre le droit à l'eau potable dans le monde, et a fait en sorte que la société Eau de Paris (SAGEP) finance des projets concrets d'accès à l'eau dans des pays pauvres.

Depuis des décennies, il se veut très vigilant contre l'antisémitisme, contre tous les racismes et le sexisme, invoquant son enfance à Bizerte, en Tunisie, où Musulmans, Juifs et Catholiques vivaient plutôt en bonne entente.

Dès son élection, s'interdisant tout cumul de mandat et voulant être "maire à temps plein", il démissionne de son mandat de sénateur de Paris. Il choisit aussi en 2001 de ne nommer aucun maire d'arrondissement parmi ses 33 adjoints, leur préférant les candidats battus (Anne Hidalgo est ainsi nommée première adjointe; Jean-Yves Mano devient adjoint chargé du logement).

Bertrand Delanoë a dévoilé son homosexualité lors d'une interview télévisée en novembre 1998 sur M6, bien avant les élections municipales afin que ce thème ne soit pas au centre du débat électoral. Il ne tient pas une part active dans la communauté homosexuelle.

Il a augmenté les subventions municipales aux associations gays & lesbiennes comme Act-Up, le Centre Gay & Lesbien (CGL), SOS Homophobie, le Festival de Films Gays & Lesbiens ou encore aux diverses organisations de lutte contre le sida (Aides, Sida Info Service), Paris étant depuis le début des années 1980 la ville la plus touchée par l'épidémie en Europe.

En avril 2006, il est fait Docteur Honoris Causa par l'Université du Québec à Montréal (Canada) pour la qualité de sa "vision" et de son travail comme maire d'une grande métropole.

Read more


 
Please read our privacy policy. Page generated in 0.141s