Bourvil life and biography

Bourvil picture, image, poster

Bourvil biography

Date of birth : 1917-07-27
Date of death : 1970-09-23
Birthplace : Prétot-Vicquemare , France
Nationality : Française
Category : Arts and Entertainment
Last modified : 2010-04-27
Credited as : acteur et chanteur français, Les misérables, La traversée de Paris

0 votes so far

Bourvil est un acteur et chanteur français , né André-Zacharie Raimbourg-Ménart le 27 juillet 1917, dans un petit bourg rural de Normandie.

Bourvil doit son nom d’artiste à son village natal, Bourville. Il naît orphelin puisque son père, André Raimbourg, est mort en début d’année sur les champs de bataille de la grande guerre.

Remariée à Louis Ménart, la veuve Raimbourg et ses deux enfants, René et André, s’installent dans les alentours de Dieppe, où naîtront encore trois autres enfants de cette nouvelle union.
A quatorze ans, le certificat d’étude en poche, il quitte la campagne pour le pensionnat de Doudeville. Eprouvé par cette vie d’enfermement, il s’enfuit et rentre chez lui. Sa vie, c’est la terre, à laquelle il restera attaché toute son existence.
Après avoir étudié l’harmonica, l’accordéon et le cornet à piston, André intègre la fanfare du village.
Il part pour Rouen et y exerce le métier d’apprenti boulanger, dans le but d’obtenir une situation et de demander en mariage son amie Jeanne Lefrique. Mais il n’en oublie pas pour autant la musique.
En mars 1937, à Paris , le jeune Raimbourg vient d’intégrer le 24e Régiment d’Infanterie .Il s’engage pour trois ans au sein du Régiment. Il y fait ses véritables débuts de chanteur, devant des camarades stupéfiés par son talent et sa drôlerie. Mais il brille aussi en dehors des murs étroits de la caserne, en remportant de nombreux Radio-crochets qui sont autant de petites victoires.

En septembre 1939, la deuxième guerre mondiale commence, Raimbourg est envoyé sur le front, puis démobilisé en août 1940, près de Pau, où il fait la connaissance d’Etienne Lorin, son meilleur ami et le parolier de nombre de ses futures chansons. Ensemble, ils mettent au point les numéros du nouveau comique-troupier Andrel (c’est le nom que Raimbourg s’invente alors).

Il rentre à Paris en 1941 .Après plusieurs contrats dans les cabarets parisiens, il décide de changer son nom Andrel pour Bourvil. En 1942 Bourvil débute véritablement sa carrière.
Il épouse Jeanne, en janvier 1943. Petit à petit, ses contrats sur scène font parler de lui. En 1944, ému par une petite vendeuse de cartes postales croisée dans les rues de Paris, il écrit Les crayons. Cette chanson passe sur toutes les ondes et devient son premier tube. Bourvil est maintenant une star !
Soudainement très sollicité, il obtient un premier rôle au cinéma dans La ferme du pendu en 1945, puis il tourne sous la houlette d’André Berthomieu dans Pas si bête. Il remplit les music-halls, vend ses disques comme des petits pains, joue dans de nombreuses opérettes.

C’est sur scène qu’il va décrocher un nouveau succès en 1952 aux côtés d’Annie Cordy et de Georges Guétary: l’opérette L’auberge fleurie se joue à guichets fermés au mois de décembre 1952 à l’ABC et son succès durera des années.

Pendant vingt ans, Bourvil enchaîne les succès cinématographiques (La traversée de Paris, Le passe-muraille, Le chanteur de Mexico, Les misérables, Le bossu, La jument verte, Un drôle de paroissien, Le corniaud, La grande vadrouille, Le cerveau, …) et discographiques (Fredo le Porteur, Ballade irlandaise, Berceuse à Frédéric, Salade de fruits, Les papous, Ma p’etite chanson, La tactique du gendarme, …).
Il eut deux fils ,Dominique Raimbourg (né le 28 avril 1950), avocat et Philippe Raimbourg (né le 18 mars 1953), professeur de finance .
En 1967, Bourvil apprend qu’il est atteint de la maladie de Kahler, il s’éteint le 23 septembre 1970, à l’âge de 53 ans. Il venait de terminer le tournage du Cercle rouge avec Alain Delon et Yves Montand.

Read more


 
Please read our privacy policy. Page generated in 0.187s