Corinne Dacla life and biography

Corinne Dacla  picture, image, poster

Corinne Dacla biography

Date of birth : 1962-01-12
Date of death : -
Birthplace : France
Nationality : Française
Category : Arts and Entertainment
Last modified : 2011-04-06
Credited as : actrice , films:Le Grand Frère , Rue barbare

0 votes so far

Corinne Dacla est une actrice française ,née le 12 janvier 1962.

Corinne Dacla fait ses débuts en 1977 dans Diabolo menthe de Diane Kurys . Deux ans plus tard, elle joue dans L'école est finie d' Olivier Nolin , avec Catherine Rouvel et Hélène Vincent . Corinne Dacla est, par la suite, sollicitée par Serge Dubor dans Cargo , aux côtés de Michele Placido et Jean-Pierre Bagot , en 1981.

Elle collabore avec des réalisateurs tels que : Francis Girod dans Le Grand Frère (1982), aux côtés de Gérard Depardieu , Jacques Villeret et Jean Rochefort ; également Jeannot Szwarc dans Enigma (1983); Gilles Béhat dans Rue barbare (1984) avec Bernard Giraudeau ; Olivier Assayas dans Désordre (1986) avec Lucas Belvaux ; Jacques Doillon , dans La Puritaine (1986) avec Michel Piccoli et Sandrine Bonnaire ou encore Alexandre Arcady dans L'Union sacrée , aux côtés de Richard Berry , Patrick Bruel et Bruno Cremer .

Elle apparaît dans des téléfilms et séries parmi lesquels : L'Homme dans la nuit (1990) de Claude Boissol , Le diable au corps (1991) de Gérard Vergez , La Piovra VI (1993) de Luigi Perelli , L'Avocate (1995, 1997 et 1999) de Philippe Lefèbvre , Tresko de Hajo Gies (1996), ou encore La Kiné (1997) d' Aline Issermann .
L'actrice française tourne aussi dans le court-métrage Memento (1992) de Jean-Max Peteau et dans Mamirolle (1999) de Brigitte Coscas .

En 2000, Steve Suissa lui confie le rôle de Marthe dans le long-métrage L'Envol , où elle donne la réplique à Isabelle Carré et Christine Citti .

Suivent quelques apparitions sur le petit écran notamment dans Avocats et Associés de Christian Bonnet , diffusé en 2002 sur France 2, Les Cordiers, juge et flic de Jean-Marc Seban diffusée sur TF1 et Central Nuit de Didier Delaître .



Read more


 
Please read our privacy policy. Page generated in 0.103s