Fanny Cottençon life and biography

Fanny Cottençon picture, image, poster

Fanny Cottençon biography

Date of birth : 1957-05-11
Date of death : -
Birthplace : Port-Gentil, Gabon
Nationality : Française
Category : Arts and Entertainment
Last modified : 2010-10-29
Credited as : actrice et productrice , César de la meilleure actrice 1983, film Les clés du paradis

0 votes so far

Fanny Cottençon est une actrice et productrice française née le 11 mai 1957 à Port-Gentil (Gabon).
En 1983, elle a obtenu le César de la meilleure actrice dans un second rôle pour sa prestation dans le film L'Étoile du Nord.

A l'âge de 16 ans, Fanny Cottençon décide de suivre des cours d'art dramatique à la Rue Blanche à l'atelier international de théâtre. Elle poursuit son parcours en interprétant des petits rôles de jeunes premières sur la scène.

Dans les années 70, on la retrouve dans des pièces classiques telles que « Arrête ton cinéma » de Gérard Oury au Théâtre du Gymnase ou encore « Neige » de Romain Weingarten au Théâtre de Poche Montparnasse.

En parallèle, Fanny Cottençon apparaît à la télévision. On la retrouve notamment dans « L'eau sale » en 1977 et en 1978 dans « Louis XI ou la naissance d'un roi », « Histoire du chevalier des Grieux et de Manon Lescaut » et « Les Eygletière » dans lequel elle joue le rô le de Valérie de Chaternay.

Elle entame sa carrière cinématographique en 1977 en décrochant un rôle dans le film « La nuit de Saint-Germain-Des-Prés » de Bob Swaim. Au dé but de s années 80, elle figure dans le casting de plusieurs films dont notamment « Le roi des cons » et « Signé furax » en 1981 dans lequel elle donne la réplique à Coluche.

En 1983, chapeau pour Fanny Cottençon qui remporte le César du meilleur second rôle féminin pour l'interprétation de Sylvie Baron dans le film « L'étoile du Nord ». L'année précédente, elle tourne également dans « Tête à claques » et « Paradis pour tous » dans lequel elle joue le rô le de Jeanne Durieux.

Les années 90 de Fanny Cottençon sont toutes aussi bien ponctuées de films. Ses rôles sont aussi variés que les films dans lesquels elle joue. C'est ainsi qu'en 1991, Fanny Cottençon joue aux côtés de Gérard Jugnot et Pierre Arditi dans « Les clés du paradis ».

Elle enchaîne avec « La dérive », « L'homme idéal » ou encore « Nos vies heureuses ». En 2003, on la retrouve dans « Mariage mixte » aux côtés d'Olivier Sitruk.

Fanny Cottençon n'en oublie pas pour autant sa carrière théâtrale, même que celle-ci a toujours plaidé en faveur du patrimoine culturel de la France.

Toujours au cinéma comme à la télévision, Fanny Cottençon se remarque donc aussi dans des pièces telles que « La cantatrice chauve », « Après la répétition » d'Ingmar Bergman au Théâtre de la Commune.

Read more


 
Please read our privacy policy. Page generated in 0.102s