Frédéric Le Play life and biography

Frédéric Le Play picture, image, poster

Frédéric Le Play biography

Date of birth : 1806-04-11
Date of death : 1882-04-05
Birthplace : La Rivière-Saint-Sauveur, France
Nationality : Française
Category : Science and Technology
Last modified : 2010-12-09
Credited as : Sociologue et économiste, fondateur de la sociologie,

0 votes so far

Frédéric Le Play (Pierre-Guillaume-Frédéric) , né à La Rivière-Saint-Sauveur (Calvados) le 11 avril 1806 et mort à Paris le 5 avril 1882,est le précurseur de la sociologie.

Il figure parmi les fondateurs de la sociologie et ses recherches sur les structures familiales guident le travail actuel de l'historien Emmanuel Todd.
Sociologue et économiste aux fortes convictions chrétiennes, Frédéric Le Play s'est le premier penché sur la condition ouvrière.

L'historien et sociologue Emmanuel Todd ne cache pas sa dette à son égard, concernant ses travaux sur les structures familiales.

Reçu Major (1er) à l'École Polytechnique, Frédéric Le Play devient ingénieur des Mines. Le jeune homme se prend de passion pour le monde ouvrier et voyage à travers toute l'Europe, à pied le plus souvent, pour étudier les conditions de vie des travailleurs, en particulier des mineurs, au début de la Révolution industrielle.
C'est ainsi qu'il publie en 1855 un livre monumental : Les Ouvriers européens, et en 1864 La Réforme sociale.

La période se prête à ce genre d'études. On est sous le Second Empire et, de Napoléon III à Victor Hugo en passant par les peintres Daumier et Millet et le romancier Eugène Sue, les élites françaises et européennes sont sensibles aux drames de la condition ouvrière et en quête de solutions.

Frédéric Le Play, précurseur de la sociologie, s'attache dans ses enquêtes de terrain à l'observation minutieuse d'un petit nombre de faits et en tire des analyses de valeur générale.

Il en vient à considérer que les conflits sociaux sont dus aux malentendus idéologiques résultant de la Révolution française. Il condamne les «faux dogmes» de 1789 et des «Lumières» sur la bonté originelle de l'homme et l'égalité naturelle. Il condamne pareillement l'idée selon laquelle l'harmonie sociale peut être rétablie par l'action de l'État et la Révolution sociale.

A ces principes qui imprègnent la pensée traditionnelle de gauche, il oppose une conception qui met en avant la responsabilité individuelle, l'éthique et le droit comme fondements de l'harmonie sociale.

Frédéric Le Play plaide par ailleurs pour une société démocratique, un régime parlementaire, une économie libre-échangiste ouverte sur le monde et une activité stimulée par la concurrence.
Couvert d'honneurs, il devient conseiller d'État en 1855 puis sénateur de 1867 à 1870 à la fin du Second Empire. Jusqu'à sa mort, le 5 avril 1882, il reçoit à sa table des gens de tous horizons.

Read more


 
Please read our privacy policy. Page generated in 0.142s