Gad Elmaleh life and biography

Gad Elmaleh picture, image, poster

Gad Elmaleh biography

Date of birth : 1971-04-19
Date of death : -
Birthplace : Casablanca, Maroc
Nationality : Franco-Marocaine
Category : Arts and Entertainment
Last modified : 2010-05-24
Credited as : Acteur/humoriste et réalisateur , Arié Elmaleh, Coco

0 votes so far

Gad Elmaleh, né le 19 avril 1971 à Casablanca, est un humoriste, acteur et réalisateur franco-marocain. Il est aussi canadien. Il est le frère de l'acteur Arié Elmaleh.

Né d'un père mime, Gad Elmaleh grandit sans apprécier beaucoup les études. À 17 ans, il quitte le Maroc avec le rêve de devenir artiste, et part s'exiler au Canada pour y tenter sa chance et y entreprendre des études.

En 1992, il débarque à Paris et passe le concours de la classe libre du Cours Florent où il va suivre une formation classique. Il suit aussi les cours professés par la géniale Isabelle Nanty.

En 1994, Roger Planchon l'engage sur scène pour un petit rôle dans "Les libertins", mais Gad a d'autres ambitions : le one-man-show. Il se met donc à écrire un spectacle (en fait, l'histoire de sa propre vie), qu'il va d'abord rôder au pays natal avant de rempiler au théâtre Trévise à Paris, début 1996.
Entre-temps, Gad a déjà fait ses débuts à la télévision (dans la sitcom "Fruits et légumes") et, au cinéma, notamment dans Salut cousin ! de Merzak Allouache, et dans XXL, où il campe un talentueux directeur de collection qui rêve de finir en photo dans "Vanity Fair".

Alors que son spectacle, remis en scène par Isabelle Nanty et intitulé "Décalages", remporte un triomphe au Palais des Glaces à la rentrée 1996, Gad Elmaleh poursuit son petit bonhomme de chemin au cinéma, jouant par exemple le beau-frère d'un Antoine de Caunes transi amoureux de lui dans L'homme est une femme comme les autres.

Ex-toxico orphelin et chômeur, mais très optimiste quant aux chances de créer un nouveau parti politique dans Vive la république !, le voici bientôt emporté dans le tourbillon ferroviaire du Train de vie de Radu Mihaileanu, puis devenant, deux ans plus tard, le chef de la bande de losers d'On fait comme on a dit et fana de toutes les religions dans Deuxième vie.

Gentil organisateur de vacances au soleil des Antilles dans Les gens en maillot de bain ne sont pas (forcément) superficiels, il intègre la bande du Sentier dans La vérité si je mens ! 2, mais n'oublie pas de triompher sur scène dans un one-man-show intitulé "La vie normale", dans lequel il développe notamment un personnage qui devient culte, Chouchou, Marocain travesti qui vit à Paris en faisant des ménages le jour et des shows transformistes le soir.
Un personnage qui prend par la suite toute son ampleur dans Chouchou, réalisé par Merzak Allouache, déjà complice de Gad sur Salut cousin ! et futur réalisateur de Bab el web.

Entre-temps, Gad aura couru après la femme de ses rêves (incarnée par la fuyante Cécile de France) dans A+ Pollux, et aura tenu un petit rôle clin d'œil dans La beuze, où il incarne un flic spécialisé en substances illicites.
En 2005, on l’a retrouvé en chauffeur, partenaire de golf, confident et alibi des frasques de son Depardieu de patron dans Olé Rôle phare donc, pour Gad Elmaleh, qui entre dans le clan très fermé des acteurs ayant interprété le candide Pignon. Dans son prochain film, Hors de prix de Pierre Salvadori, il s’essaiera à la comédie romantique et devra séduire notre Audrey Tautou nationale.

En 2006, on le retrouve au cinéma dans La Doublure de Francis Veber où il incarne François Pignon, puis dans Hors de prix de Pierre Salvadori.
En septembre 2006, Gad Elmaleh réalise une mini-tournée aux États-Unis, marquée par un spectacle à Broadway au Beacon Theater devant un public de 3 000 personnes. Le 6 janvier 2007, il est élu « homme le plus drôle de l'année » (par les spectateurs de la chaîne française TF1) devant 49 autres humoristes.
Au début de l'année 2007, il reprend L'autre c'est moi au Maroc, en France en Belgique et en Suisse. C'est dans le cadre du Festival Juste pour rire 2007, à Montréal au Canada, que l'humoriste présente sa prestation, Papa est en haut, pour la première fois.

La tournée commence en octobre 2007 et s'arrête en 2008. Pendant cette pause, Gad Elmaleh réalise le film Coco, également issu de La Vie normale et est « récompensé » par un Gérard dans la catégorie « Gérard de la feignasse tellement décontractée du gland qu'elle recycle un de ses vieux sketches en film d'une heure et demie ». Il reprendra la tournée une fois le film sorti jusqu'en 2010.

Il a animé les César en 2004 et 2005 ainsi que le 27 février 2010 aux côtés de Valérie Lemercier.






Read more


 
Please read our privacy policy. Page generated in 0.105s