Gao Xingjian life and biography

Gao Xingjian  picture, image, poster

Gao Xingjian biography

Date of birth : 1940-01-04
Date of death : -
Birthplace : Ganzhou, Chine
Nationality : Française
Category : Famous Figures
Last modified : 2010-10-14
Credited as : écrivain dramaturge, Prix Nobel de littérature 2000,

1 votes so far

Gao Xingjian, né le 4 janvier 1940 à Ganzhou en Chine, est un écrivain, dramaturge, metteur en scène et peintre français d'origine chinoise qui a obtenu le Prix Nobel de littérature en 2000.

Son père est banquier, et sa mère, actrice-amateur. Sa mère éveille tôt l’intérêt de Gao pour le théâtre et l’écriture. Formé dans les écoles de la République populaire, il obtient un diplôme universitaire de français en 1962 à l’Institut des langues étrangères de Pékin.

Pendant la Révolution culturelle (1966–76) il est envoyé dans des camps de rééducation et contraint de brûler une valise pleine de manuscrits. Ce n’est qu’en 1979 qu’il parvient à se faire publier. Il peut aussi cette année-là voyager à l’étranger, notamment en France et en Italie.

De 1980 à 1987 il publie en Chine des nouvelles, des essais, des pièces de théâtre dans des revues littéraires ainsi que quatre livres dont un "Premier essai sur les techniques du roman moderne" (1981) qui provoque une violente polémique sur le modernisme.

Plusieurs de ses pièces inspirées de Brecht, Artaud ou Beckett, sont jouées au Théâtre populaire de Pékin. En 1982, "Arrêt de bus" (1983) est condamné par un membre du parti comme "le texte le plus pernicieux écrit depuis la création de la République populaire". En 1986, "L’autre rive" est interdite en Chine, où plus aucune de ses pièces ne sera jouée.

En 1987, il quitte la Chine pour s’installer un an plus tard à Paris comme réfugié politique, et démissionne du parti communiste chinois en 1989 après le massacre de la place Tian’anmen.

Il est déclaré persona non grata dans son pays par le régime et ses écrits sont interdits.
Durant l’été 1982, Gao Xingjian a commencé sa grande œuvre" La Montagne de l'Ame" (son premier roman traduit en français) où il met en scène la quête d’un homme à la recherche de ses racines, de la paix intérieure et de la liberté au cours d’une odyssée dans le temps et l’espace dans la campagne chinoise.

Désormais citoyen français , Gao Xingjian parle couramment la langue française.
Parmi ses oeuvres en français, on peut citer :
La montagne de l'âme, 1985
Une canne à pêche pour mon grand père, 1997
Le livre d'un homme seul, 1998
Gao Xingjian est également dramaturge, et ses pièces ont été présentées en France, en Suède et dans le monde entier.

Il a reçu le prix Nobel de littérature en 2000 pour « une œuvre de portée universelle, marquée d’une amère prise de conscience et d’une ingéniosité langagière, qui a ouvert des voies nouvelles à l’art du roman et du théâtre chinois »4. Son roman le plus célèbre est La Montagne de l'âme, odyssée dans la campagne du sud-ouest chinois mettant en scène un tissu d'histoires avec plusieurs personnages qui sont en fait les miroirs l'un de l'autre et les différentes facettes d'un même moi4.

Parmi ses dernières pièces, on peut citer :

La fuite, 1992
Au bord de la vie, 1993 (en français)
Le somnambule, 1995 (en français)
Quatre quatuors pour un week-end, 1998 (en français)
Enfin, Gao Xingjian est peintre et a exposé ses oeuvres dans de nombreuses galeries.

Read more


 
Please read our privacy policy. Page generated in 0.094s