Henri Alekan life and biography

Henri Alekan picture, image, poster

Henri Alekan biography

Date of birth : 1909-02-10
Date of death : 2001-06-15
Birthplace : Paris, France
Nationality : Française
Category : Arts and Entertainment
Last modified : 2011-03-30
Credited as : opérateur de cinéma, César de la Meilleure Photographie pour le film La Truite ,

0 votes so far

Henri Alekan, né le 10 février 1909 à Paris et mort le 15 juin 2001,à Auxerre , est l'un des plus grands chefs opérateurs français.

Il poursuit ses études au Conservatoire National des Arts et Métiers, puis à l'Institut d'optique de Paris, tout en suivant les cours pratiques des studios Pathé-Cinéma à Joinville-le-Pont.

En 1933, il fait une rencontre décisive, celle du talentueux chef opérateur Eugen Schüfftan . Henri Alekan devient son assistant et travaille à ses côtés sur des oeuvres telles que La Tendre Ennemie de Max Ophüls (en 1934), puis, en tant que cadreur, sur Quai des brumes de Marcel Carné (en 1938).

Fait prisonnier au début de la guerre, il s'évade et rejoint les studios de la Victorine, à Nice. C'est là qu'il rencontre des réalisateurs tels qu' Yves Allégret , Jacqueline Audry et Abel Gance , et collabore aux œuvres en tant que directeur de la photographie.

C'est le film Tobie est un ange (en 1941) d'Yves Allégret qui marque les débuts de chef opérateur de Henri Alekan. Malheureusement, toute la pellicule sera détruite lors d'un incendie.

Son remarquable travail sur des films tels que La Bataille du rail (1945) de René Clément , La Belle et la Bête (1946) de Jean Cocteau , La Marie du port (1949) et Juliette ou la clé des songes (1950) de Marcel Carné, Le Fruit défendu (1952) d' Henri Verneuil , Austerlitz (1960) d' Abel Gance , Soleil rouge (1971) de Terence Young , Le Territoire (1981) de Raoul Ruiz ou encore Les Ailes du désir (en 1987) de Wim Wenders lui valent d'être considéré comme l'un des plus grands chefs opérateurs français de son époque.

En 1982, Henri Alekan obtient la récompense ultime du César de la Meilleure Photographie pour le film La Truite , signé Joseph Losey .

Quelques années plus tard, il est distingué à plusieurs reprises pour son travail sur le film Les Ailes du désir au Deutscher Filmpreis (Berlin, en 1987), aux Los Angeles Film Critics Association Awards (en 1988), aux New York Film Critics Circle Awards (en 1988) et aux National Society of Film Critics Awards (en 1989).

Henri Alekan fait paraître, en 1998, un livre sur son approche de la lumière qui demeurera une référence dans le domaine, Des Lumières et des ombres.
Henri Alekan s'éteint le 15 juin 2001 à Auxerre.

Read more


 
Please read our privacy policy. Page generated in 0.178s