Irène Hilda life and biography

Irène Hilda  picture, image, poster

Irène Hilda biography

Date of birth : 1920-12-08
Date of death : -
Birthplace : Richmond, USA
Nationality : Française, américaine
Category : Arts and Entertainment
Last modified : 2011-03-16
Credited as : chanteuse , danseuse, comédienne, productrice , film:Fric-frac en Dentelles,

0 votes so far

Irène Hilda est une chanteuse franco-américaine, danseuse, comédienne, productrice de télévision née le 8 décembre 1920, aux USA (à Richmond - Virginia).
Les parents d'Irène, parisiens, prirent la sage décision de fuir la France pour l'Amérique lorsque la guerre fut déclarée en 1914.
Irène est une enfant précoce , telle une Judy Garland ou une Shirley Temple et elle fera, parfois flanquée de son frère, ses débuts au Music hall très tôt, connaissant d'emblée un sérieux succès.
Lorsque la famille rentrera en France, Irène se produira à Cannes, chantera dans des orchestres face à un public stupéfié par le talent de cette petite fille et partout, bien entendu, Irène récolte le succès.
Elle grandit donc sous les feux de la rampe, jouant pour les plus grands avec les meilleurs de son époque, après avoir partagé la scène avec Jean Sablon, elle la partagera avec Edith Piaf.
La guerre à nouveau, va chambouler le destin d'Irène Hilda et de sa famille.
Comme leurs compatriotes, ils prennent la route de l'exode, poussés vers le sud par l'armée
Le père d'Irène sera arrêté et elle devra user de sa nationalité et de l'influence de l'ambassade américaine pour le faire libérer.
Dès que la famille se retrouva au complet, il ne fut plus question de traîner en Europe, et comme en 1914, on s'embarqua à nouveau pour l'Amérique. Seul restait en France Bernard, attendant sa mobilisation d'un jour à l'autre.
En Amérique, les Hilda s'installent au Waldorf Astoria à New-York, alors pied à terre de Marlène Dietrich et Jean Gabin, l'ange bleu n'ayant à l'époque pas encore d'appartement dans cette ville.
Estampillée Folies Bergères et donc petite femme de Paris dans l'esprit US, Irène finira par retrouver des engagements et connaîtra un triomphe invraisemblable au Canada .
Quelques soient les tapis de diamants rouges que les Canadiens déroulent à ses pieds, quelques soient les risques pour une juive notoire en Europe, Irène refusa de rester passive.
Elle s'engagea comme Marlène Dietrich au théâtre aux armées, bien décidée à gagner l'Espagne où se perdait la trace de Bernard, son frère.
Elle vivra un périple insensé avec chevillé au coeur l'espoir de retrouver son frère.
Irène avait chanté pour son orchestre la veille de son vol fatidique.
La Paix revint et avec elle un Bernard saint et sauf. L'annonce de sa mort servait à protéger ses actes de résistant.
Avec la paix , Paris retrouva aussi ses scènes et ses lumières, Irène n'avait pas à retrouver sa place au coeur des Français, elle l'avait toujours gardée.
A peine avait-elle rangé son uniforme, ses décorations et fait encadrer ses photos avec les Esquimaux que Fernandel, un fan invétéré, la suppliait de créer avec lui sa nouvelle opérette: Ignace.
Le cinéma, bien sûr fit appel à cette fantastique entertaineuse et Irène consentit à tourner des films à condition que son public Français ou Canadien ne la réclame pas à corps et à cri.
Elle devint blonde et Bruno Coquatrix dont elle avait chanté les opérettes se frotta les mains lorsqu'il l'accueillit à l'Olympia en 1957, Irène donna son tour de chant à guichets fermée.
Le temps passant, celle à qui Annie Cordy doit tout préféra passer de la lumière à l'ombre, devenant productrice et ne se produisant plus qu'à la radio.
Filmographie
1956: Fric-frac en Dentelles: Avec Darry Cowl et Anne Vernon

Read more


 
Please read our privacy policy. Page generated in 0.122s