Isabelle Eberhardt life and biography

Isabelle Eberhardt  picture, image, poster

Isabelle Eberhardt biography

Date of birth : 1877-02-17
Date of death : 1904-10-21
Birthplace : Genève , Suisse
Nationality : Suisse, Française
Category : Famous Figures
Last modified : 2011-05-17
Credited as : écrivain, oeuvres :Sud Oranais, Trimardeur

0 votes so far

Isabelle Eberhardt , née le 17 février 1877 à Genève et morte le 21 octobre 1904 à Aïn-Sefra, Algérie, est un écrivain suisse, Française par mariage.

Ses parents décident de rester vivre en Suisse après sa naissance et s'installent à Meyrin. Alexandre ne la reconnaît pas et c'est pour cela qu'on lui prête des origines incertaines et qu'on raconte même qu'elle serait la fille d'Arthur Rimbaud. Isabelle grandit en compagnie des quatre enfants que Natalia a eu avec son mari, le général Paul de Moerder.

Son père est un anarchiste et Isabelle ne va pas à l'école avec les autres enfants, c'est lui qui l'éduque. Alexandre lui enseigne la philosophie, l'histoire et la géographie, ainsi qu'un peu de médecine et de chimie. Il lui apprend également les nombreuses langues qu'il parle, le grec et le latin, le turc et l'arabe, l'allemand, l'italien et le russe. Isabelle a une terrible soif d'apprendre et possède de nombreux cahiers remplis de notes.

Isabelle commence à écrire ses propres nouvelles et quelques unes, telles que « Infernalia » et « Vision du Maghreb », seront publiées. Dans ses nouvelles, elle décrit de nombreux paysages et notamment l'Algérie, alors qu'elle n'y est encore jamais allée.
Elle rencontre l'amour de sa vie. Slimène Ehnni, un musulman français d'origine algérienne. Il est soldat dans la cavalerie indigène française. Les autorités françaises le suspectent d'être un espion.

Grâce à son mariage, Isabelle à l'autorisation de retourner en Algérie française. Elle recommence à voyager dans le désert et s'intéresse à l'eau, oueds, torrents et sources. Une fois rentrée de ses explorations, Victor Barrucand lui propose de collaborer avec le journal « L'Akhbar ».
Elle partage sa vie entre son poste de journaliste et un poste d'interprète que lui a trouvé son mari. Elle profite de ses nouvelles positions pour se rapprocher d'écrivains travaillants pour la revue La Grande France.

Oeuvres :
Sud Oranais, 1905, J. Losfeld, Paris, 2003
Notes de route, 1908
Pages d'Islam, 1908
Trimardeur, 1911
Dans l'ombre chaude de l'Islam, 1921
Mes Journaliers, 1923
Amara le forçat, l'Anarchiste, 1923
Au Pays des sables (1re édition sous le titre Contes et paysage, 1925), J. Losfeld, Paris, 2002
Ses oeuvres complètes ont été éditées à la fin des années 1980 :
Lettres et journaliers, présenté et commenté par Eglal Errera, Arles, éd. Actes Sud, 1987.
Écrits sur le sable, édité par Marie-Odile Delacour et Jean-René Huleu, Paris, éd. Grasset, 1988-1989.
Une réédition de l'oeuvre majeure datant de 2004 à l'occasion du centenaire de sa mort (21 oct. 1904) :
Journaliers, éditions Joelle Losfeld
Amours nomades, éditions Joelle Losfeld
Sud Oranais, éditions Joelle Losfeld






Read more


 
Please read our privacy policy. Page generated in 0.094s