Jacques Laurent-Cély life and biography

Jacques Laurent-Cély picture, image, poster

Jacques Laurent-Cély biography

Date of birth : 1919-01-05
Date of death : 2000-12-29
Birthplace : Paris, France
Nationality : Française
Category : Famous Figures
Last modified : 2010-09-28
Credited as : Journaliste romancier et essayiste , prix Goncourt pour Les Bêtises 1971, Les Corps tranquilles 1949

0 votes so far

Jacques Laurent-Cély, né le 5 janvier 1919 à Paris, mort le 29 décembre 2000 à Paris, est un journaliste, romancier, et essayiste français, ayant publié sous divers pseudonymes dont celui de Cécil Saint-Laurent, et élu à l'Académie française en 1986.

Il suit ses études au lycée Condorcet. Un jour, il se décide à écrire à André Gide pour lui signaler une erreur dans l'un de ses livres. L'auteur de La Symphonie pastorale ne lui répondra pas,

Jacques Laurent s'engage en 1936 dans l'Action française, par, dit-il, dépit amoureux.
Pendant la seconde guerre mondiale, il est mobilisé à Poitiers. En 1942, démobilisé, il se rend à Vichy, où il travaillera dans les services de l'information. Il a déjà commencé la rédaction des Corps tranquilles ( qu'il publiera en 1949) lorsqu'il invente Cécil Saint-Laurent et Caroline chérie (1947) .

Ce pseudonyme lui permettra de mener une double carrière d'écrivain, le succès commercial de Cécil Saint-Laurent permettant à Jacques Laurent d'écrire libre. Les aventures de Caroline seront lues par des millions de lecteurs et portées à l'écran ( rôle tenu par Martine Carol).

En 1953, il fonde la revue la Parisienne, puis l'hebdomadaire Arts, qu'il dirige jusqu'en 1959.
En 1961, il publie dans la revue de la Table ronde Paul et Jean-Paul, une charge féroce contre l'existentialisme, où il compare Jean-Paul Sartre et Paul Bourget.

En 1964, il écrit un pamphlet Mauriac sous de Gaulle, où l'écrivain et le l'homme d'Etat ne sont guère épargnés. Il est poursuivi en justice pour offense au chef de l'Etat. Des personnalités de droite comme de gauche le soutiendront . Il est condamné, et son livre est en partie censurée.

Jacques Laurent a été élu à l'Académie française en 1987.
Jacques Laurent est mort le 29 décembre 2000

Les principaux ouvrages de Jacques Laurent :
Les Corps tranquilles (1949)
Le Petit Canard (1954)
La Fin de Lamiel (1966)
Les Bêtises ( 1971, prix Goncourt)
Histoire égoïste (1976)
Les Sous-Ensembles flous (1981)
Les Dimanches de Mademoiselle Beaunon
Stendhal comme Stendhal (1984)
Roman du roman (essai)
Le Dormeur debout (1986)
Le Français en cage (essai, 1988)
Le Miroir aux tiroirs (1990)
L'Inconnu du temps qui passe (1994)
Moments particuliers (1997).
Du mensonge (essai)
Sous le nom de Cécil Saint-Laurent :
Caroline chérie (1947)
Une sacrée salade (1954)
Prénom Clotilde (1957)
Les Agités d'Alger (1961)
Hortense 1914-18 (1963-67)
Les Petites Filles et les Guerriers (1969)
La Bourgeoise (1975)
La Mutante (1978)
L'Erreur (1986)

Read more


 
Please read our privacy policy. Page generated in 0.095s