Jan Fabre life and biography

Jan Fabre  picture, image, poster

Jan Fabre biography

Date of birth : 1958-12-14
Date of death : -
Birthplace : Anvers, Belgique
Nationality : Belge
Category : Arts and Entertainment
Last modified : 2011-04-19
Credited as : dessinateur, sculpteur, chorégraphe et metteur en scène , Grand Officier de l'Ordre de la Couronne en 2004,

1 votes so far

Jan Fabre est un dessinateur, sculpteur, chorégraphe et metteur en scène belge, né le 14 décembre 1958 à Anvers, en Belgique.

Jan Fabre fait ses études à l'École des Arts décoratifs et à l'Académie des Beaux-Arts.
À partir du milieu des années soixante-dix, il s'intéresse au travail de l'entomologiste français Jean-Henri Fabre, et se découvre une fascination particulière pour les scarabées. La texture et le caractère brillant de leurs ailes et carapaces l'inspirent pour des oeuvres de métamorphose, où il joue avec les effets de la lumière.

Jan Fabre se lance alors dans la conception de sculptures basées sur des coléoptères aux aspects étranges et chatoyants.
Il devient ainsi une figure incontournable de la décoration. Pour celle du plafond de la salle des Glaces du palais royal de Bruxelles, il propose ses services à la reine Paola. À cet effet, il se sert de plusieurs milliers de carapaces de scarabées pour recouvrir le plafond et les lustres de la salle. Le résultat est un véritable chef-d'oeuvre : le Heaven of Delight, une mosaïque aux reflets lumineux changeants.

De renommée internationale, Jan Fabre présente notamment ses créations à la Biennale de Venise, à la Dokumenta de Kassel, à Budapest, à Lisbonne et à Munich. En 2003, il expose à la fondation Miro de Barcelone, ainsi qu'à la Galerie d'Art moderne et d'Art contemporain de Bergame. En outre, certaines de ses oeuvres sont présentes au Stedelijk Museum d'Amsterdam, au Museum of Contemporary Art de Gand, au Musée Pecci de Prato et au Kunstverein de Hanovre.

En 2008, il est l'invité d'honneur du Musée du Louvre à Paris, où se tient l’exposition Fabre, l'ange de la métamorphose. La reine Paola et la ministre de la Culture Christine Albanel sont conviées à l'inauguration.
Par ses oeuvres composées de dessins, de sculptures ou d'installations, l’artiste belge veut explorer des thèmes qui lui sont chers, comme la mort, la folie, le sacrifice, l'argent ou la guerre.

Outre ses activités de plasticien, Jan Fabre s'illustre également dans les domaines de la chorégraphie et de la mise en scène. Pendant près de vingt-cinq ans, à partir de 1980, il crée et monte un grand nombre de pièces, dont plusieurs sont représentées à l'étranger. Parmi celles-ci, figurent Theater geschreven met een K is een kater, Je suis sang, L'Histoire des larmes, L'Empereur de la perte, I'm a mistake, Another Sleepy Dusty Delta Day et sa dernière en date, L'Orgie de la Tolérance.

La nature de ces oeuvres théâtrales n'échappe pas non plus à l'excentricité de leur créateur.
Les pièces sont victimes de critiques. Bien qu'artistiques, les représentations de Jan Fabre mettent en scène des fantaisies combinant obscénité, violences et outrage aux bonnes moeurs, selon certains observateurs. On assiste même à des représentations pendant lesquelles des spectateurs quittent la salle, exprimant leur indignation devant le caractère sordide et morbide des scènes et des images.
En 2005, Jan Fabre est artiste associé du Festival d'Avignon.

Distinctions
Grand Officier de l'Ordre de la Couronne en 2004

Read more


 
Please read our privacy policy. Page generated in 0.118s