Jean-Loup Dabadie life and biography

Jean-Loup Dabadie picture, image, poster

Jean-Loup Dabadie biography

Date of birth : 1938-09-27
Date of death : -
Birthplace : Paris, France
Nationality : Française
Category : Arts and Entertainment
Last modified : 2010-08-24
Credited as : Journaliste romancier et auteur de sketches et de chansons, a écrit des chansons pour Mireille Mathieu, a écrit des sketches pour Bedos et Michel Leeb

0 votes so far

Jean-Loup Dabadie est un homme de lettres français né à Paris le 27 septembre 1938, journaliste, romancier, auteur de sketches et de chansons, auteur et metteur en scène dramatique, traducteur, scénariste et dialoguiste.

Il est élu à l'Académie française le 10 avril 2008 au fauteuil de Pierre Moinot, occupé de 1960 à 1981 par René Clair.

Jean-Loup Dabadie est le fils de Marcel Dabadie, parolier des Frères Jacques et de Maurice Chevalier. Elève brillant, il passe par les lycées Janson de Sailly et Louis Le Grand avant d'entrer en Fac de Lettres.

En 1957, à 19 ans, Jean-Loup Dabadie publie son premier roman, Les yeux secs, aux éditions du Seuil, suivi l'année d'après par Les Dieux du foyer, qui laissent entrevoir ses qualités d'écriture. En marge de ces ouvrages, il apprend le journalisme sous la houlette de Pierre Lazareff et collabore à la la revue Tel Quel aux côtés de Philippe Solers et de Jean-Hedern Hallier.

En 1963, tandis qu'il fait son service militaire dans les Paras à Tarbes, Jean-Loup Dabadie écrit deux sketches, Bonne Fête Paulette et le Boxeur, et les envoie à Guy Bedos qui les intègre à son répertoire.

De retour dans la vie civile, Jean-Loup Dabadie se rend rapidemet indispensable auprès de grands réalisateurs pour lesquels il écrit scénarios et dialogues. On lui doit ainsi Les choses de la vie ou César et Rosalie, dirigés par Claude Sautet, Un éléphant, ça trompe énormément, le film-de-potes d'Yves Robert, ou La Gifle, comédie à succès de Claude Pinoteau.

Outre le théâtre pour lequel il écrit des pièces de boulevard, Jean-Loup Dabadie s'intéresse à la chanson dès la fin des années 60. En 1967, il signe un premier texte, Le petit garçon, qu'il confie à Serge Reggiani. A partir de 1969, il devient le parolier de Michel Polnareff avec lequel il enchaîne des tubes comme Tous les bateaux, tous les oiseaux, On ira tous au Paradis ou Lettre à France.

Sa réputation étant faite, Dabadie croule sous les demandes mais tente de satisfaire tout le monde. Il écrit pour Mireille Mathieu, Claude François, Marcel Amont, Barbara, et même Jean Gabin, avec son célèbre Maintenant, je sais.
En 1975, Dutronc le sollicite pour étoffer son répertoire, de même que Julien Clerc, dont il relance la carrière en 1978 avec la chanson Ma préférence puis Femmes, je vous aime en 1982. Dans les années 80, Johnny Hallyday, Michel Sardou et Patrick Juvet profitent de sa plume. Dans les années 90, c'est au tour de Richard Cocciante, d'Elsa et de Liane Foly de chanter du Dabadie.

En marge de la chanson, Jean-Loup Dabadie a écrit de nombreux sketches et pas seulement pour Bedos. Michel Leeb, Pierre Palmade, Muriel Robin et Jacques Villeret ont fait appel à lui pour se rendre encore plus drôles.
Le 10 avril 2008, Jean-Loup Dabadie a été élu à l'Académie Français

Read more


 
Please read our privacy policy. Page generated in 0.106s