Jean-Marie Le Clezio life and biography

Jean-Marie Le Clezio picture, image, poster

Jean-Marie Le Clezio biography

Date of birth : 1940-04-13
Date of death : -
Birthplace : Nice, France
Nationality : Française
Category : Famous Figures
Last modified : 2010-09-28
Credited as : Ecrivain, prix Nobel de littérature, 2008, prix Renaudot pour Le procès-verbal,1963

0 votes so far

Jean-Marie Le Clézio , né le 13 avril 1940 à Nice, est un écrivain de langue française de nationalités française et mauricienne
En 1950, à dix ans, il commence à écrire des albums de Bande dessinée. Il effectue ses études secondaires et supérieures entre Nice et bristol en Angleterre. En 1959, il devient professeur en Angleterre.

En 1963, à vingt-trois ans, il obtient le prix Renaudot pour Le procès-verbal . Depuis il mène une carrière littéraire en marge des courants et des modes, poursuivant sa réflexion sur la condition humaine, sa recherche sur ses origines, et ses méditations sur le voyage.

En 1966, il publie Le Déluge et l'année suivante Terra amata.
Au début des années 70, Jean-Marie Gustave Le Clézio séjourne en Amérique du Sud, chez les Waunanas, un peuple indien.
En 1980, il publie Désert et reçoit le prix Paul Morand, pour la totalité de son oeuvre.

En 1994, il est élu le plus grand écrivain vivant de langue française.
En octobre 2008, alors que paraît Ritournelle de la faim, inspiré par la figure de sa mère, il se voit décerner le prix Nobel de littérature.

Il a publié une quarantaine de volumes : contes, romans, essais, nouvelles, deux traductions de mythologie indienne, ainsi que d'innombrables préfaces et articles et quelques contributions à des ouvrages collectifs.
Il a été promu officier de la Légion d'honneur le 1er janvier 2009 .

Prix et récompenses

1963 : prix Renaudot, pour Le Procès-verbal
1972 : prix Valery Larbaud (ex aequo avec Frida Weissman)
1980 : grand prix de littérature Paul-Morand de l'Académie française, pour l'ensemble de son œuvre, à l'occasion de la sortie de Désert
1992 : prix international Union latine des littératures romanes
1994 : désigné plus grand écrivain francophone vivant par les lecteurs du magazine Lire
1996 : prix des Téléspectateurs de France Télévisions, pour La Quarantaine
1997 : grand Prix Jean-Giono, pour l'ensemble de son œuvre
1997 : prix Puterbaugh
1998 : prix Prince-de-Monaco, pour l'ensemble de son œuvre, à l'occasion de la sortie de Poisson d'or
2008 : prix Stig Dagerman, pour l'ensemble de son œuvre, à l'occasion de la sortie suédoise de Raga. Approche du continent invisible
2008 : prix Nobel de littérature


Read more


 
Please read our privacy policy. Page generated in 0.088s