Jean-Michel Ribes life and biography

Jean-Michel Ribes picture, image, poster

Jean-Michel Ribes biography

Date of birth : 1946-12-15
Date of death : -
Birthplace : Paris, France
Nationality : Française
Category : Arts and Entertainment
Last modified : 2011-05-10
Credited as : acteur, dramaturge, réalisateur , scénariste , Molière de l'auteur pour Théâtre sans animaux, Prix Plaisir du théâtre pour Tout contre un petit bois

0 votes so far

Jean-Michel Ribes, né le 15 décembre 1946 à Paris, est un acteur, dramaturge, metteur en scène de théâtre, réalisateur et scénariste français.

Tout en continuant ses études supérieures (il obtient une maîtrise de lettres ainsi qu'une licence d'espagnol), il se lance sur les planches, avec sa troupe, alternant les rôles de comédien et de metteur en scène.

En 1970, il monte sa propre pièce, Les fraises musclées qui est immédiatement un succès. Quatre ans plus tard, il est considéré comme une personnalité incontournable du monde du théâtre, et fonde une seconde troupe, aux côtés de Michel Berto.

Son genre de prédilection est incontestablement la comédie absurde. Il admire des auteurs tels que Samuel Beckett ou Eugène Ionesco, mais aussi divers artistes du mouvement surréaliste. C'est pourquoi plusieurs de ses pièces (qu'il les écrive ou qu'il les mette en scène) marchent sur les traces de ces penseurs iconoclastes.

En 1982, il triomphe auprès du grand public en créant deux émissions humoristiques pour la télévision dont les Français raffolent. Tout d'abord, il réalise Merci Bernard pour la chaîne France 3 et enchaîne ensuite avec Palace, diffusée en 1988 sur Canal +.

Réputé pour son humour particulièrement caustique, il remporte de plus en plus de succès, notamment au théâtre. Ainsi, en 2001, sa pièce Théâtre sans animaux est récompensée par les Molière de la Meilleure Pièce Comique et du Meilleur Auteur. Trois ans plus tard, sa pièce Musée haut, musée bas est nommée sept fois aux Molière.

Au cinéma, il réalise quatre longs métrages : Rien ne va plus (1979), La Galette du roi (1986), Chacun pour toi,(1994) auquel participent Jean Yanne et Albert Dupontel, et Musée Haut, Musée Bas (2008) adapté de sa pièce éponyme et regroupant un large casting composé entre autres de Josiane Balasko, André Dussolier, Michel Blanc, Victoria Abril ou encore Philippe Khorsand, dont c'est le dernier rôle.

Il adapte également pour le grand écran quelques pièces de théâtre comme Petites peurs partagées d'Alan Ayckbourn pour Alain Resnais (Coeurs, 2006), a eu quelques petits rôles notamment dans Ma femme s'appelle Reviens (1982) de Patrice Leconte ou plus récemment dans La Jeune fille et les loups (2008) de Gilles Legrand et Les Herbes folles (2009) d'Alain Resnais.

Parallèlement à toutes ces activités, il multiplie les actions destinées à promouvoir le théâtre contemporain et l'écriture dramatique. Ainsi, il assiste et organise de nombreux festivals et événements relatifs à la scène artistique et littéraire. Il préside par exemple le jury du festival des Très courts.

En outre, il participe en 2000 à la fondation d'un collectif nommé « Les Ecrivains associés du théâtre », dont il fut le premier président, rejoignant ainsi plus de deux cents auteurs dramatiques.

En 2001, la ministre de la Culture Catherine Tasca, en accord avec le maire de Paris Bertrand Delanoë, le nomme directeur du Théâtre du Rond-point, proche du Palais de l'Élysée. Jean-Michel Ribes reçoit aussi de nombreuses récompenses pour ses créations et pour l'ensemble de son oeuvre, comme le Grand Prix de Théâtre de l'Académie Française en 2002. En 2007, il est fait Chevalier de la Légion d'honneur.

L'année suivante, il préside le premier Festival du Film Francophone à Angoulême et revient sur le devant de la scène avec une nouvelle pièce, coécrite avec Roland Topor, intitulée Batailles

Prix et récompenses
1975 :
Prix de la meilleure pièce de l'année au Danemark pour On loge la nuit-café à l'eau ;
Prix des Jeunes Auteurs SACD pour Omphalos Hôtel.
1976 : prix des U et Prix Plaisir du théâtre pour Tout contre un petit bois.
1999 : grand prix de la critique 1998-1999 pour le meilleur spectacle de langue française pour Rêver peut-être de Jean-Claude Grumberg.
2001 : grand prix du théatre de l'Académie française pour l'ensemble de son oeuvre.
2002 : Prix Plaisir du théâtre
Molieres 1999 :
Nomination au Molière du metteur en scène pour Rêver peut-être ;
Nomination au Molière de la meilleure pièce de création pour Rêver peut-être.
Molières 2002 :
Molière du meilleur spectacle comique pour Théâtre sans animaux ;
Molière de l'auteur pour Théâtre sans animaux.
Molières 2005 : nomination au Molière de l'auteur pour Musée haut, musée bas.
Prix créateur sans frontières 2007 (ministère des affaires étrangères)}
Grand Prix de la S.A.C.D. 2011


Read more


 
Please read our privacy policy. Page generated in 0.105s