Louisa Colpeyn life and biography

Louisa Colpeyn picture, image, poster

Louisa Colpeyn biography

Date of birth : 1918-02-24
Date of death : -
Birthplace : Anvers, Belgique
Nationality : Belge
Category : Arts and Entertainment
Last modified : 2011-03-16
Credited as : actrice , films:Les Collégiennes, Bande à Part

0 votes so far

Louisa Colpeyn, née Louisa Colpijn le 24 février 1918 à Anvers, est une actrice belge, dans une modeste famille de dockers.

Elle suivra des cours d'art dramatique, et fera ses débuts dans le cinéma national Flamand en tournant quelques rôles, cinq au total entre 1939 et 1940 avant que l'industrie filmée ne s'arrête pour cause de conflit armé. Elle quitte Anvers pour Paris, invitée à venir y signer un contrat par des producteurs de cinéma.

Luisa s'installe à Paris, trouve un travail dans une firme de traduction, il s'agit de traduire les films allemands de la Continental. Bientôt elle fait ses débuts au théâtre, devient une actrice de tournées dans une France occupée. Son accent flamand qui plaît beaucoup lui fait rouler les R et le public parisien, peu friand de nuances la compare à la roumaine Elvire Popseco.

En 1942, Luisa rencontre par hasard un beau garçon qui l'aide à s'extirper d'un velo-taxi, c'est Albert Modiano, il est Juif italien il se cache. Le couple vit dans la clandestinité la tourmente de son époque, ils finiront par se marier en 1944 à Mégève.

Mais Albert Modiano a passé la frontière Suisse avec de faux papiers, il se marie donc sous un faux nom et le mariage ne sera pas légalisé en France.
La paix revenue, rentrés saints et saufs et avec leur petit Patrick en France, Luisa reprend son métier et débute enfin au cinéma dans un Paris libéré. Le couple Modiano aura un second enfant: Rudy né en 1947, mais le petit garçon meurt à l'âge de dix ans, emporté par une leucémie.

Pour le jeune Patrick c'est la fin de l'enfance, pour Luisa dévastée il n'y a de salut que dans le travail. Essentiellement applaudie au théâtre de boulevard, elle fait néanmoins une gentillette carrière dans des films qui malheureusement ne sont pas forcément des chefs d'oeuvres de spiritualité, tel ce Coup dur chez les Mous, chef d'oeuvre impérissable de Jean Loubignac.

Elle se consolera de la médiocrité des scénarii en fréquentant assidûment les intellectuels de Saint Germain qui seront la signature d'une nouvelle époque. Elle est une fidèle du Flore et des Deux Magots Côtoie Sartre et Beauvoir, Signoret, Gélin et Greco. et en tournant avec quelques uns des réalisateurs les plus essentiels du cinéma français dont Becker, Autant-Lara, Molinaro, Hunnebelle ou Godard.

Paris a fait de Luisa un personnage pétardier et haut en couleurs qui plaît beaucoup, elle s'en donne à coeur joie dans la gaillardise tonitruante comme une Renée Passeur ou une Micheline Dax, même s'il serait injuste de réduire sa carrière à ces seules prestations.

Luisa, très active n'a que peu de temps à consacrer à son fils Patrick. Son mari, comme s'il voulait récupérer au centuple les années que la guerre lui a fait perdre est sans cesse aux quatre coins du monde pour ses “affaires”. Luisa n'a des nouvelles que de loin en loin, en 1965 elle n'en aura plus du tout. Albert Modiano se volatilise, probablement au Venezuela

Mais malgré tout ça, Luisa s'ennuie d'Anvers et a la nostalgie de sa Flandre natale. Depuis la mort de son fils Rudy, sa gaité n'est plus que professionnelle. Son fils Patrick se souviendra qu'en proie au mal du pays, sa mère s'en allait traîner sa peine dans les cafés des quais pour entendre les mariniers parler flamand.
La carrière de Luisa resta somme tout confidentielle.Son fils à bonne mémoire deviendra beaucoup plus célèbre qu'elle puisque madame Luisa Colpeyn est la mère de l'écrivain Patrick Modiano.

Filmographie:

1949: Rendez-Vous de Juillet: Avec Daniel Gélin et Nicole Courcel
1955: Coup dur chez les Mous: Avec Jeannette Batti et Jean Tissier
1955: Marguerite de la Nuit: Avec Michèle Morgan
1956: Les Collégiennes: Avec Estella Blain et Gaby Morlay
1961: La Mort de Belle: Avec Alexandra Stewart
1964: Bande à Part: Avec Anna Karina
1968: Erotissimo: Avec Jean Yanne et Annie Girardot
1968: Marry Me, Marry Me (Le Mariage) : De et avec Claude Berri, Elisabeth Wiener, Régine et Grégoire Aslan.
1969: Mazel Tov ou le Mariage: Avec Claude Berri et Elizabeth Wiener.



Read more


 
Please read our privacy policy. Page generated in 0.109s