Luc Besson life and biography

Luc Besson picture, image, poster

Luc Besson biography

Date of birth : 1959-03-18
Date of death : -
Birthplace : Paris, France
Nationality : Française
Category : Arts and Entertainment
Last modified : 2010-05-26
Credited as : réalisateur producteur , ,

0 votes so far


Luc Besson est un réalisateur, producteur et scénariste français, né le 18 mars 1959 à Paris (France).

Luc Besson est né à Paris, mais il n'a pratiquement pas vécu dans la capitale pendant son enfance. Il a en effet suivi pendant plus de quinze ans ses parents, professeurs de plongée, autour de la Méditerranée entre les côtes grecques, italiennes ou yougoslaves.

Passionné par la mer, c'est tout naturellement qu'il s'engage à suivre la trace de ses parents en tant que biologiste marin spécialisé dans les dauphins, mais un grave accident de plongée réduit à néant ses espérances. A 17 ans, celui-ci apprend qu'il ne pourra plus jamais plonger et que l'accident aurait pu lui coûter la vue.

Le retour sur les bancs du lycée n'est donc pas facile pour le jeune Luc Besson. Pourtant, c'est à cette époque que l'adolescent va développer un goût certain pour le cinéma, se mettant à dévorer tous les films des cinémathèques, partir aux Etats-Unis pendant trois ans pour approcher les plateaux de tournage au travers de petits boulots souvent ingrats, ou encore rejoindre tous les soirs le multiplexe de Chambéry pendant son service militaire.

Il trouve immédiatement après quelques petits boulots : stagiaire pour Pialat, Arcady, il réalise également quelques clips pour développer ses propres techniques de mise en scène. Au fur et à mesure de ces expériences, il fait la rencontre de Pierre Jolivet avec qui il sympathise, et les deux compères créent ensemble la boîte de production Les films du loup.

Dès son premier court métrage, L'Avant dernier (1981), la future "famille" Besson se compose : Jean Reno devant la caméra (rencontré sur le tournage des Bidasses aux grandes manœuvres) et Eric Serra, qui composera la musique de tous ses films.
Son premier long métrage, Le Dernier combat (1983, réunissant à nouveau Pierre Jolivet, Jean Reno et Eric Serra), est nommé aux Césars 1984 dans la catégorie Meilleure première œuvre. Puis vient Subway (1985), film policier réunissant Isabelle Adjani et Christophe Lambert, qui est son premier vrai succès avec un peu moins de trois millions d'entrées.
Mais que dire alors du triomphe du Grand Bleu, réunissant plus de neuf millions de spectateurs, devenu le film culte de toute une génération ?
Se revendiquant d'une certaine influence américaine, Luc Besson aborde ensuite deux films noirs et nerveux, Nikita en 1990 et Léon en 1994. Vus en France par plus de trois millions et demi de spectateurs chacun, ces films lui permettent également de réaliser une percée certaine sur le marché américain.

Le Cinquième Elément (1997), film de science-fiction plongeant Bruce Willis dans un univers futuriste coloré, réalise également une jolie carrière au box-office outre Atlantique, et permet au cinéaste de remporter le César du Meilleur réalisateur.
Scénariste et producteur de la plupart de ses films, son succès l'amène aussi à produire pour d'autres réalisateurs, jusqu'à l'ouverture de sa propre société de production et de distribution, EuropaCorp.

Créée en 2001, celle-ci est à l'origine du Baiser mortel du dragon, Yamakasi et autres Taxi 3, mais également de titres plus confidentiels tels que La Turbulence des fluides, Tristan ou Peau d'ange.
Pourtant, Luc Besson doit dès lors faire face des adversaires virulents : les critiques. Déjà rarement épargné par le passé (l'ouverture du Festival de Cannes en 1988 avec Le Grand Bleu reste l'un de ses pires souvenirs professionnels), celui-ci est désormais régulièrement la cible des journalistes qui lui reprochent de remplir les salles avec des productions jugées faciles, calibrées et sans saveur.

Par conséquent, public et professionnels sont tous très impatients d'assister à son grand retour derrière la caméra, qu'il n'a plus touché depuis Jeanne d'Arc en 1999, pour le très mystérieux Angel-A en 2005 et le film d'animation Arthur et les Minimoys en 2006.

En 2010, Besson adapte la série de bandes dessinées de Jacques Tardi, Les Aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec, avec Louise Bourgoin dans le rôle-titre.

Vie privée

En 1986, il s'éprend d'Anne Parillaud avec laquelle il a une fille, Juliette. Il lui offre un rôle sur mesure dans Nikita en 1990 qui aura un succès mondial et pour lequel elle obtiendra le César de la meilleure actrice en 1991. C'est lors de cette cérémonie qu'il rencontre la jeune Maïwenn Le Besco, âgée de 15 ans.
En 1992, il se marie avec la comédienne Maïwenn Le Besco, de 17 ans sa cadette. Elle a alors 16 ans. Elle donne naissance à la deuxième fille du cinéaste : Shanna, quelques mois après leur mariage. Luc Besson a donné à Maïwenn un petit rôle dans Léon (1994), puis celui de la diva dans Le Cinquième Élément (1997). C'est lors de la réalisation de ce film qu'il tombe sous le charme de Milla Jovovich, chanteuse et top-modèle américaine d'origine serbe reconvertie dans le cinéma.

En 1997, il quitte Maïwenn et épouse Milla Jovovich. En 1998, il lui offre le rôle de Jeanne d'Arc dans le film éponyme. Pour l'imposer, il se fâche avec Kathryn Bigelow (voir Le procès de Jeanne d'Arc). Mais le caractère naturellement rebelle de l'actrice fait que leur amour ne résiste pas longtemps et ils divorcent le 12 juin 1999.

Depuis août 2004, il est marié à la productrice Virginie Silla, la belle-sœur de Vincent Perez, avec laquelle il a trois enfants.

Luc Besson a cinq enfants (quatre filles et un fils nés de trois unions différentes) : Juliette, fille d'Anne Parillaud, Shanna, fille de Maïwenn Le Besco puis Thalia, Sateen et Mao, enfants de Virginie Silla.


Read more


 
Please read our privacy policy. Page generated in 0.106s