Magali Noël life and biography

Magali Noël picture, image, poster

Magali Noël biography

Date of birth : 1932-06-27
Date of death : -
Birthplace : İzmir ,Turquie
Nationality : Française
Category : Arts and Entertainment
Last modified : 2011-03-07
Credited as : actrice et chanteuse, films:La Dolce Vita , Satyricon

0 votes so far

Magali Noël, nom d'artiste de Magali Noëlle Guiffray, est une actrice et chanteuse française née le 27 juin 1932 à İzmir (Turquie) .

Elle débute au cinéma en 1951 et se fait remarquer en 1955 dans Du rififi chez les hommes, de Jules Dassin. Elle impose progressivement ses talents de comédienne pulpeuse au tempérament de feu dans Razzia sur la chnouf d'Henri Decoin, Les Grandes Manœuvres de René Clair, Elena et les hommes de Jean Renoir.

Au cinéma, elle incarne l'un des symboles des fantasmes sexuels de Federico Fellini dans La Dolce Vita (1960), Satyricon (1969) et surtout Amarcord (1973), où elle campe une inoubliable pin-up de province au surnom évocateur : “Gradisca” (« Goûtez-y »).

Malgré un rôle principal dans Z de Costa-Gavras, Palme d'Or à Cannes en 1968, et de grands succès au théâtre, elle retient moins par la suite l'attention des producteurs. Elle retourne alors avec succès au music-hall . Et de jeunes réalisateurs français lui donnent des rôles à la mesure de sa sensibilité : Les Rendez-vous d'Anna (1978) (Chantal Akerman), La Mort de Mario Ricci (1982) (Claude Goretta), Pentimento (1989) (Tonie Marshall), Andrzej Zulawski (La Fidélité), Jonathan Demme (La Vérité sur Charlie)...

En 1986, elle interprète le rôle de la logeuse dans la comédie musicale Cabaret mise en scène par Jérôme Savary.

En 1992, elle joue Julia Bertyl, une cantatrice célèbre dans les Coeurs Brulés, saga estivale de TF1

En 2000, elle reçoit à Puget-Théniers le Prix Reconnaissance des cinéphiles par l'Association Souvenance de cinéphiles pour l'ensemble de sa carrière.

Sa carrière de chanteuse est marquée par son célèbre - et audacieux - Fais-moi mal, Johnny, écrit par Boris Vian et composé par Alain Goraguer en 1956, repris dans le film Le fauve est lâché en 1959. Ce morceau compta parmi les premiers rock'n'roll chantés en français. Ce titre fut d'ailleurs interdit à la radio à l'époque pour ses paroles jugées trop osées...

Read more


 
Please read our privacy policy. Page generated in 0.107s