Manuel Poirier life and biography

Manuel Poirier picture, image, poster

Manuel Poirier biography

Date of birth : 1954-11-17
Date of death : -
Birthplace : Pérou
Nationality : Française
Category : Arts and Entertainment
Last modified : 2012-04-09
Credited as : réalisateur de cinéma, Films notables : Amie d'Antonio, A la campagne

0 votes so far

Manuel Poirier est un réalisateur français né le 17 novembre 1954 au Pérou.
Il suit ses parents en France à l'adolescence. Il quitte tôt le système scolaire et enchaîne les petits métiers, devient ouvrier, ébéniste, puis travailleur social. Il réalise un court métrage, La Première Journée de Nicolas, puis une série comique pour Canal +, Sales histoires.

En 1990, Manuel Poirier quitte Paris et s'installe en Normandie. Peu après, il s'attelle à son premier long métrage, La Petite Amie d'Antonio dans lequel il offre au jeune Sergi Lopez l'opportunité de ses premiers pas au cinéma. L'acteur et le cinéaste se lient d'amitié et seront toujours fidèles l'un à l'autre. Le succès critique de La Petite Amie d'Antonio lui permet de rencontrer en 1995 Maurice Bernart, qui produit son film suivant : A la campagne. Le réalisateur décrypte les rapports humains avec humour et suit un idéal de justice sociale, notable dans Marion, en 1997.

Refusant tout effet de mise en scène, le metteur en scène affiche une prédilection pour les plans-séquences, durant lesquels il laisse les comédiens libres d'enrichir les situations à partir d'un canevas précis. C'est le cas avec le duo Sergi Lopez -Sacha Bourdo dans Western, le premier vrai succès public de Manuel Poirier, qui lui vaut le Prix du Jury du Festival de Cannes en 1996.

Le réalisateur ne fait pas l'unanimité avec son film suivant, Te Quiero, adapté d'un roman de Patrick Modiano. Touché par les enfants placés en foyer qu'il rencontre lors du tournage de son documentaire De la lumière quand même en 1999, il décide de poursuivre sur le thème de l'enfance avec Les Femmes... ou les enfants d'abord... en 2001.

En 2003, Manuel Poirier renoue avec le road-movie breton pour Chemins de traverse, un film qui ausculte les relations père-fils et où il offre à Sergi Lopez un émouvant rôle de père. Il réalise ensuite pour France 3 Le sang des fraises, après avoir obtenu de la chaîne publique les garanties d'une indépendance artistique totale. Le film s'inscrit assez facilement dans l'univers du cinéaste, notamment via les thèmes de l'adolescence, de l'abandon et de la paternité, récurrents dans son oeuvre. Sergi Lopez ne fait pas partie du casting mais figure de nouveau en tête d'affiche de La Maison, pour le retour de Poirier au cinéma, à l'été 2007.

Il faut de nouveau attendre trois ans pour le revoir aux commandes d'un long-métrage au cinéma et c'est avec l'adaptation des mémoires de Pierre Perret, Le Café du pont, qu'il retrouve par la même occasion son acteur fétiche Sergi López, aux côtés de Bernard Campan et Cécile Rebboah.


Read more


 
Please read our privacy policy. Page generated in 0.107s