Marguerite De France life and biography

Marguerite de France picture, image, poster

Marguerite De France biography

Date of birth : 1553-05-14
Date of death : 1615-03-27
Birthplace : Saint-Germain-en-Laye , France
Nationality : Française
Category : Historian personalities
Last modified : 2010-07-07
Credited as : Princesse, ,

0 votes so far

Marguerite de France (1553-1615), couramment qualifiée, dans les siècles suivants, de « Marguerite de Valois » ou « la reine Margot » - Duchesse de Valois, fille du roi de France Henri II et de Catherine de Médicis - Épouse en 1572 le roi de Navarre Henri III (futur Henri IV de France).

Reine de France et de Navarre, Marguerite de Valois est la fille d’Henri II et de Catherine de Médicis. Elle est également la soeur de trois rois de France : François II, Charles IX et Henri III.

Sa mère Catherine de Médicis tente de la marier successivement à don Carlos fils de Philippe II d’Espagne, puis au roi Sébastien du Portugal. Finalement elle va la contraindre à épouser son cousin Henri de Navarre futur Henri IV.

Après de longues et laborieuses tractations entre Catherine de Médicis et Jeanne III d’Albret, la jeune Marguerite de Valois est mariée le 18 août 1572 au protestant Henri de Navarre. Catherine de Médicis, profitant du rassemblement des huguenots à Paris, ordonne le massacre de la Saint-Barthélemy qui aura lieu dans la nuit du 23 au 24 août 1572.

Henri de Navarre se sentant trahi pas son épouse se consolera en enchaînant de nombreuses aventures amoureuses. Marguerite de Valois en fait autant de son côté ce qui expliquera la haine qu’elle va attirer sur sa personne. Ce genre de chose n’étant pas toléré de la part d’une femme.

Elle a de nombreux amants parmi lesquels Joseph Boniface de La Molle qui sera décapité pour avoir comploté contre Charles IX. Puis successivement Bussy d’Amboise, de Saint-Luc, Champvallon, Aubiac, qui fut mis à mort par Henri III, Vermont, Dat de Saint-Julien, qui fut tué par Vermont.

En 1578, Catherine de Médicis, voulant la faire renouer avec son mari, Henri de Navarre la ramène à la cour du Béarnais : chacun y vivra de façon indépendante jusqu’en 1582.

Toujours en 1582, après un rapide passage au Louvre, elle repart en Provence où elle échoue dans la création d’un royaume indépendant.
En 1586, Henri de Navarre la fait enfermer au château d’Usson, en Auvergne, où elle subit une demi-captivité de dix-huit années.
A partir de 1594, elle écrit ses Mémoires qui furent publiées en 1658. Ces écrits consistaient en une suite d’anecdotes portant sur les règnes de Charles IX, Henri III et Henri IV.

Parallèlement, elle scandalise la population avec des excentricités telles que beuverie, promenades à dos de chameau, fêtes galantes.
Entamées en 1592, les négociations ayant pour but de lui faire accepter la dissolution de son mariage avec Henri de Navarre sont conclues en 1599. Elle conserve néanmoins son titre de reine
Revenant à Paris en 1605 et se fait construire un hôtel particulier rue de Seine.
Elle meurt le 27 mai 1615.


Read more


 
Please read our privacy policy. Page generated in 0.138s