Olivier Megaton life and biography

Olivier Megaton picture, image, poster

Olivier Megaton biography

Date of birth : 1965-08-06
Date of death : -
Birthplace : France
Nationality : Française
Category : Arts and Entertainment
Last modified : 2011-05-03
Credited as : réalisateur, romancier et peintre, films:Zonzon , Exit

0 votes so far

Olivier Megaton, de son vrai nom Olivier Fontana, né le 6 août 1965, est un réalisateur, romancier et peintre français.

Après avoir occupé diverses fonctions sur quelques courts métrages, il se lance en tant que réalisateur avec No Way ou le coeur du Phoenix encouragé par Jean-Baptiste Mondino. Ce film court sera suivi par de nombreux autres, car Olivier Megaton n'abandonnera jamais cet exercice de style, même une fois sa carrière fermement lancée dans le long métrage.

Dans les années 90, donc, le cap est clairement mis sur l'image animée. Et Megaton va l'approcher sous toutes ses formes : il signe des clips dès 1995, aussi bien pour des groupes naissants que pour des artistes confirmés, pour la scène underground comme pour la variété. Ainsi, il dirige des films pour Les négresses vertes , Jean-Louis Aubert , Kool Shen (ex-membre de NTM ), Alizée ou illustre visuellement la bande originale du film Taxi .

Le milieu de la publicité ne tarde pas à le remarquer et lui offre l'opportunité de travailler pour Nike, Coca-Cola, Kinder, Fiat ou Audi. Il réalise en plus quelques programmes courts pour la télévision, des génériques d'émissions (Paris dernière, produite par Thierry Ardisson ) ou de séries comme Police District (diffusé par M6) et s'essaie au documentaire pour le petit écran sur des sujets assez variés: le hip hop, Star Wars , la culture ou divers artistes ( Ben Harper et les Red Hot Chili Peppers ).

Sa première expérience avec le cinéma se fait grâce à son ami Laurent Bouhnik qui le nomme responsable de la réalisation du générique de son film Zonzon en 1999. Un an plus tard, il réalise son propre long métrage : Exit (inspiré de son court métrage Je ne veux pas être sage) avec Manuel Blanc , Féodore Atkine et Clotilde Coureau . Le film est un échec commercial mais il lui attire la sympathie de Luc Besson .

La société de ce dernier produit d'ailleurs le deuxième film de Megaton, La Sirène Rouge , adapté du roman de Maurice G. Dantec , en 2002. Jean-Marc Barr et Asia Argento y tiennent les rôles de deux âmes errantes à la recherche d'un brin d'humanité.

Sa carrière prend son envol au début du nouveau millénaire : il est chargé de réaliser certaines scènes d'action pour la co-production euro-américaine Hitman , adaptée du jeu vidéo éponyme. C'est un autre film d'action qui lui donnera la possibilité d'être metteur en scène sur un projet à envergure internationale et à fort potentiel commercial: Le transporteur III , dernier opus de la saga.

Au-delà de l'image, Olivier Megaton s'est aussi essayé à l'écriture d'un roman en 1998 : Le facteur humain, édité chez Florent Massot.


Read more


 
Please read our privacy policy. Page generated in 0.12s