Patrick Fiori life and biography

Patrick Fiori  picture, image, poster

Patrick Fiori biography

Date of birth : 1969-09-23
Date of death : -
Birthplace : Marseille, France
Nationality : Française
Category : Arts and Entertainment
Last modified : 2010-05-22
Credited as : Chanteur, Les Francophonies de Perpignan,

0 votes so far

Patrick Fiori (de son vrai nom Patrick Chouchayan) est un chanteur français né le 23 septembre 1969 à Marseille.
Chouchaian est un enfant du soleil, d’origine corse par sa mère et arménienne par son père.

Entouré de trois frères et soeurs, le jeune Patrick grandit entre la cité phocéenne et la ville corse de Cargèse, où il développe rapidement un goût prononcé pour les spectacles et le chant. A seulement douze ans, il est remarqué par Franck Fernandel, fils du comédien Fernandel, lui aussi marseillais et chanteur.
Franck lui propose alors de participer à l’élaboration d’une comédie musicale provençale. Ce spectacle, La légende des Santonniers, permet donc au jeune Patrick de débuter sa carrière. Dès lors, il conserve l’intime conviction d’être fait pour la chanson.

Il est engagé pour un autre spectacle à l’Opéra de Marseille, Le jardin de l’enfance, et décide, avec l’aval moral et financier de ses parents, d’abandonner le collège pour se lancer dans la chanson. De concours en spectacles amateurs, il exerce son art et se fait remarquer par le timbre de sa voix déjà mature et posé.
Jusqu’à cette année 1985 durant laquelle, à seulement 16 ans, il a la chance d’enregistrer un premier 45 tours, Stéphanie. Ce titre passe plutôt inaperçu mais Patrick, entêté, ne lâche pas prise, et enregistre par la suite deux autres disques, Dans ton regard et Le coeur à fleur d’amour.

Jeune espoir de sa génération, il doit son envol artistique au grand Léon Zitrone, qui, précurseur des Star Academy ou autre Nouvelle Star, anime à la télévision française Les habits du Dimanche, une sorte de radio-crochet cathodique.
Pendant sept semaines, Patrick tient le haut de l’affiche et distance tous ses concurrents. En vrai professionnel, il est par la suite engagé en première partie de Gilbert Montagné. Autre récompense pour ce jeune talent: il remporte en 1992 Les Francophonies de Perpignan.

C’est en 1993 qu’il va réellement décoller, lorsqu’il est choisi parmi de nombreux concurrents pour représenter la France au Concours de l’Eurovision en Irlande. Il y interprète Mama Corsica, écrite par François Valéry, et remporte une estimable quatrième place. Ce concours a le mérite de le faire connaître de tous les Français, qui vont rapidement s’attacher à ce jeune méditerranéen.

Désormais sollicité de toute part, Patrick Fiori peut laisser exploser son talent et se lancer dans ses premières compositions. Fruit de ces premiers efforts, un album Puisque c’est l’heure, qui sort en 1994 et précède de seulement quelques mois un deuxième opus Le coeur à l’envers en 1995. Il devient un habitué des plateaux télés et des scènes francophones. Mais ce ne sont que les prémices au merveilleux phénomène de Notre Dame de Paris.

Alors que Patrick signe son premier véritable contrat avec Sony en 1998, il fait la connaissance de Luc Plamondon, qui l’engage pour le rôle de Phoebus dans la comédie musicale Notre Dame de Paris. Cette comédie est un énorme succès international et un véritable vivier de talents (Garou, Pelletier, Zenatti, …).
Le nom de Fiori reste définitivement associé à ce spectacle, pour lequel le chanteur donnera plus de deux ans de sa vie. Il fait désormais partie des espoirs de la chanson française et son talent n’est plus à démontrer. Il apparaît dans toutes les émissions pour interpréter en trio Belle avec Daniel Lavoie et Garou. Cette chanson est un immense tube et reste en tête des hit-parades pendant des semaines. La sortie, la même année 1998, de Prends-moi, montre également sa capacité à mener de front plusieurs défis et à les réussir.

L’après Notre Dame de Paris est loin d’être risqué pour Fiori, qui, contrairement à ce que pense une grande partie du public, n’est pas un débutant. Avec plus de dix ans de carrière derrière lui, le chanteur n’a aucun mal à s’affranchir du succès de la comédie musicale et sort en avril 2000 un album très personnel Chrysalide, qui assoit définitivement sa réputation de compositeur et d’interprète authentique.
En haut de la vague, il est omniprésent. Sur scène, bien sûr, puisque sa tournée le mène dans toute l’Europe, mais aussi sur les écrans de cinéma lorsqu’il prête sa voix à deux personnages de dessins animés (dans Mulan et Le prince d’Égypte), et sur toutes les ondes radio avec les extraits de son album ou avec la troupe des Enfoirés.

C’est justement au sein de cette association d’artistes, créée par Coluche dans les années 80, que Patrick rencontre le grand Jean-Jacques Goldman, avec lequel il se lie d’une amitié certaine. Leur collaboration artistique donnera naissance en 2002 au cinquième album de Patrick, sobrement intitulé Patrick Fiori. Titre phare de cet album très rock and roll: Marseille, en hommage à sa ville natale.
S’il cosigne en grande partie les titres de son album, Fiori prend aussi le temps d’écrire pour les autres, avec toujours beaucoup de succès. Julie Zenatti, Patricia Kaas ou encore Liane Foly en font l’heureuse expérience.
L'année 2005 marque la sortie de son nouvel album Si on chantait plus dont est extrait le single Toutes les peines (Jean-Jacques Goldman). S'en suivra une longue tournée d'avril 2005 à septembre 2007 avec deux dates à l'Olympia les 13 et 14 janvier 2007, toujours accompagné de ces fidèles musiciens

En novembre 2008 sort un nouvel album, Les choses de la vie, composée de reprises de B.O. de films dont Le Parrain, Les parapluies de Cherbourg ou encore Borsalino. Le premier single Liberta en est d'ailleurs tiré.

En juillet 2009, Patrick devient papa d'un petit garçon avec sa compagne Ariane qu'il a épousé en 2008.

Read more


 
Please read our privacy policy. Page generated in 0.122s