Philippe Noiret life and biography

Philippe Noiret picture, image, poster

Philippe Noiret biography

Date of birth : 1930-10-01
Date of death : 2006-11-23
Birthplace : Lille, France
Nationality : Française
Category : Arts and Entertainment
Last modified : 2010-06-17
Credited as : Comédien de théâtre et un acteur de cinéma , film Cinéma Paradiso,

0 votes so far

Philippe Noiret, né Philippe Pierre Fernand Noiret le 1er octobre 1930 à Lille et mort le 23 novembre 2006 à Paris, était un comédien de théâtre et un acteur de cinéma français. Il était le mari de Monique Chaumette qu'il a rencontrée à Avignon et dont il a eu une fille, Frédérique Noiret .

Il naît dans une famille de petite bourgeoisie de petits commerçants, et passe son enfance à Toulouse en Midi-Pyrénées, région à laquelle il reste très attaché. Il possède non loin de là une maison traditionnelle familiale, où il se ressource régulièrement lorsqu'il ne travaille pas et où il cultive sa passion de l'élevage de chevaux (à Montréal, 20 km à l'ouest de Carcassonne). Son père, Pierre Georges Noiret est passionné de littérature, de textes d'auteurs et de poésie. Sa mère, Lucy Clémence Ghislaine Heirman, est femme au foyer.

Il va au lycée Janson-de-Sailly du 16e arrondissement de Paris, où il est un parfait cancre, puis au collège de Juilly en Seine-et-Marne. C'est là qu'il découvre sa très belle voix en chantant à la chorale de la Cigale, filiale des Petits chanteurs à la croix de bois, avec laquelle notamment il chantera à Saint Pierre de Rome à Pâques 1949 et enregistrera son premier disque de chanteur sous la direction de François Vercken.

Après avoir échoué plusieurs fois au baccalauréat, il suit à Paris les cours de Roger Blinil puis se forme au Centre dramatique de l'Ouest où il rencontre Jean-Pierre Darras. Il entre en 1953, choisi par Gérard Philipe après une audition au Théâtre national populaire dirigé par Jean Vilar.
Il y connaît la vie de troupe pendant sept ans, joue au Festival d'Avignon, interprète plus de quarante rôles et y rencontre l'actrice Monique Chaumette, qu'il épousera en 1962. En même temps, il fait avec Jean-Pierre Darras une carrière au cabaret, à l'Écluse, aux Trois Baudets, à la Villa d'Este et à l'Echelle de Jacob.

Il passe pour la première fois à l'écran en 1956 dans La Pointe Courte par Agnès Varda. Il quitte le TNP en 1960 et après avoir monté Un château en Suède, de Françoise Sagan, commence vraiment une carrière au cinéma avec Zazie dans le métro.

Après avoir joué dans Thérèse Desqueyroux en 1962, il devient un habitué de l'écran français, sans obtenir de rôle important jusqu'à La Vie de château dirigée par Jean-Paul Rappeneau en 1966. Il devient une star en France avec Alexandre le Bienheureux en 1967. Dès lors, il commence à se consacrer entièrement à l'écran.

Comme il n'a pas le physique de jeune premier, il interprète généralement le personnage de Monsieur Tout-le-Monde, bien qu'il n'hésite pas à accepter des rôles controversés, comme dans La Grande Bouffe, un film où l'on se suicide en se gavant de nourriture, film qui provoque un scandale à Cannes en 1973. Il gagne son premier César avec son rôle dans le Vieux Fusil en 1976 et en remporte un second avec La Vie et rien d'autre en 1990.

Il se rend internationalement célèbre pour son rôle dans Cinéma Paradiso puis dans le rôle de Pablo Neruda dans Le Facteur.

Il tournera plus de 110 films, devenant un des principaux acteurs français.

En juillet 2006, il reçoit la Légion d'honneur qu'il avait refusée auparavant, estimant que la reconnaissance devait venir du public.

Il meurt le jeudi 23 novembre 2006 à l'âge de 76 ans, des suites d'un cancer.

Read more


 
Please read our privacy policy. Page generated in 0.121s