Pierre Richard life and biography

Pierre Richard picture, image, poster

Pierre Richard biography

Date of birth : 1934-08-16
Date of death : -
Birthplace : Valenciennes, France
Nationality : Française
Category : Arts and Entertainment
Last modified : 2010-05-26
Credited as : Acteur, réalisateur et scénariste ,

0 votes so far


Pierre Richard, (Pierre Richard Maurice Charles Léopold Defays ) est un acteur, réalisateur et scénariste français, né le 16 août 1934 à Valenciennes.
Il fait ses études à Valenciennes où il obtient son Baccalauréat. De retour à Paris, il est tenté par le théâtre et suit des courts d'art dramatique au Centre Dullin et chez Jean Vilar.

Il débute au théâtre sous la direction d'Antoine Bourseilier en jouant des pièces de Mrozeck, participe à un spectacle Baudelaire et crée, au théâtre La Bruyère, "Les Caisses, qu'est-ce ?", de Bouchaud et "Un Parfum de Fleur", de Saunders.On le voit dans les cabarets du Quartier Latin, à 1'"Écluse", à la "Galerie 55" et surtout au "Cheval d'Or", où il reconnaît avoir véritablement appris son métier : "Le cabaret et le music-hall, dit-il, sont les meilleures écoles du monde. Danny Kaye et Jerry Lewis ne me contrediront pas.

Pierre Richard présente les premiers sketches qu'il compose avec Victor Lanoux, au cours de la première partie du spectacle Georges Brassens, à "Bobino".Au cours des années soixante, il participe à des émissions télévisées de variétés de Jean-Christophe Averty et Jacques Rozier.

Il débute au cinéma en 1967. Yves Robert le remarque et l'engage pour Alexandre le bienheureux .Il faut attendre 1970 etLe Distrait - imaginé avec André Ruellan - interprété et réalisé par lui-même, pour que son talent soit reconnu.

L'année suivante, il écrit avec André Ruellan, d'après une idée de Roland Topor, Les Malheurs d'Alfred qu'il joue et met en scène, puis c'est le succès du Grand Blond avec une chaussure noire, ainsi que qui impose définitivement auprès du grand public son personnage de rêveur, lunaire et bondissant.

La décade 70 avait certes révélé un acteur comique au ton et au talent originaux, mais elle avait vu aussi s'affirmer un réalisateur soucieux de marquer au sceau de sa personnalité scénario et images de chacun de ses films.

En revanche, dans les années 80, le cinéaste s'efface : "Mettre en scène ne m'amusait plus. Pierre Richard ne signera aucun film au cours de cette décade, préférant confier le soin de faire rire le public avec sa silhouette d'hurluberlu timide et distrait à des spécialistes.

Gérard Oury, par exemple, qui le dirige en avocat calamiteux d'un truand en cavale (Victor Lanoux) dans La Carapate ,ou en comédien minable pris pour un tueur dans Le Coup du parapluie. Ou encore Francis Veber qui lui avait donné dans : Le Jouet (1976) un de ses meilleurs rôles et l'associera à Gérard Depardieu pour donner au cinéma français trois de ses plus grands succès, La Chèvr,eLes Compère sLes Fugitifs

Même tentative de renouvellement avec Bienvenue à bord , il y incarne un auto-stoppeur insolite et collant qui martyrise l'automobiliste (Martin Lamotte) qui l'a recueilli : succès d'estime mais son public habituel est resté... au bord de la route !

A l'évidence, Pierre Richard brûle de repasser derrière la caméra.
Déjà, en 1987, il avait produit et réalisé, à Cuba et en Amérique Latine, un document sur Che Guevara. Montré à la télévision, cet essai très personnel confirmait l'intérêt du comédien/cinéaste pour ce qui, dans le monde, bouscule les idées reçues, les certitudes politiques et désigne, en même temps qu'un malaise, social ou racial, les voies à explorer pour tenter d'y remédier dansOn peut toujours rêver.

Il revient à la réalisation avec On peut toujours rêver en 1991 et Droit dans le mur en 1997.
Le début de l'année 2006 sera marqué pour Pierre Richard par le César d'honneur qui lui a été décerné pour l'ensemble de sa carrière par l'Académie des arts et techniques du cinéma et remis par le comédien Clovis Cornillac, un de ses récents partenaires dans Le Cactus.
En 2008, il tourne pour la première fois en sol québécois, un film qui a pour titre Le Bonheur de Pierre sorti en février 2009 au Canada et en février 2010 en France.
Il revient au cinéma en 2009 avec deux films : Cinéman, où il joue son propre rôle, et Victor, dans lequel il a le rôle-titre.


Read more


 
Please read our privacy policy. Page generated in 0.121s