Pingeot Mazarine life and biography

Pingeot Mazarine picture, image, poster

Pingeot Mazarine biography

Date of birth : 1974-12-18
Date of death : -
Birthplace : Avignon, France
Nationality : Française
Category : Famous Figures
Last modified : 2010-06-05
Credited as : Ecrivain, ,

0 votes so far

Mazarine Marie Pingeot est une femme écrivain française, née le 18 décembre 1974 à Avignon (Vaucluse).

Elle est la fille de François Mitterrand, ancien président de la République française ; ce lien de parenté est resté caché du grand public jusqu'en 1994 même si certains journalistes étaient au courant. Elle a été élue administratrice de l'Institut François-Mitterrand.

Elle est la fille de François Mitterrand et d'Anne Pingeot, conservatrice au musée d'Orsay.
Elle est mère, avec son compagnon Mohamed Ulad-Mohand, d'un garçon, Astor, né le 11 juillet 2005 et d'une fille, Tara, née le 5 octobre 2007.
Le 25 janvier 1984, François Mitterrand, président de la République, reconnaît Mazarine Pingeot, devant notaire.
En septembre 1994, elle intègre l'École normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud, classée 4e sur 35.

En novembre 1994, son existence est « révélée » au grand public grâce à un article dans le magazine Paris-Match. Les milieux journalistiques étaient informés de son existence dès le début du premier septennat de François Mitterrand mais préfèrent ne pas la divulguer.

Agrégée de philosophie (reçue en juillet 1997 18e sur 73), elle rédige une thèse portant sur Spinoza et enseigne à l'Université de Provence (à Aix-en-Provence).
En 1998, elle publie un roman intitulé Premier Roman, qui bénéficie d'une couverture médiatique intense et est accueilli par certains critiques comme : « un livre touffu, encore un peu embarrassé » (Josyane Savigneau, Le Monde, 3 avril 1998). Cet ouvrage sera vendu à 60 000 exemplaires et sera traduit dans plusieurs langues.

En 2000, parallèlement à une carrière journalistique (elle est un moment détentrice d'une chronique irrégulière dans le magazine Elle), elle publie Zeyn ou la Reconquête, un roman beaucoup moins bien accueilli que le premier, qui se serait vendu à quelque 12 000 exemplaires.

En 2001, elle rencontre, à la Villa Médicis de Rome, celui qui deviendra son compagnon, le marocain Mohamed Ulad-Mohand (né en 1966), alors pensionnaire de cette académie, aujourd'hui réalisateur et producteur de cinéma.

En 2003, elle est chroniqueuse littéraire dans l'émission Field dans ta chambre de Michel Field, puis, à partir de 2004, dans Ça balance à Paris, toujours de Michel Field et diffusée sur la chaîne de télévision Paris Première.

2003 voit aussi la publication d'un essai, Ils m'ont dit qui j'étais, qui traite de ses lectures. La forme, des fiches de lecture reliées à ses expériences personnelles, séduit un certain nombre de critiques.
En février 2005 est sorti son quatrième ouvrage, Bouche cousue, toujours chez Julliard. Ce récit autobiographique se présentant sous la forme d'un journal intime aurait un tirage initial de 200 000 exemplaires.

En janvier 2006, pour le dixième anniversaire de la mort de son père, Mazarine signe la préface du livre de Stéphane Trano, Mitterrand, une affaire d'amitié, dans lequel elle croise son témoignage avec celui de Jean-Christophe Mitterrand, pour la première fois.

Publications

Premier Roman, roman, 1998
Zeyn ou la Reconquête, roman, 2000
Ils m'ont dit qui j'étais, essai, 2003
Bouche cousue, récit autobiographique, 2005
Le Cimetière des poupées, roman, éditions Julliard, paru en août 2007.
Mara, roman, éditions Julliard, 2010



Read more


 
Please read our privacy policy. Page generated in 0.168s