René-Antoine Ferchault De Réaumur life and biography

René-Antoine Ferchault de Réaumur picture, image, poster

René-Antoine Ferchault De Réaumur biography

Date of birth : 1683-02-28
Date of death : 1757-10-17
Birthplace : La Rochelle, France
Nationality : Française
Category : Science and Technology
Last modified : 2011-05-16
Credited as : scientifique , précurseur de l'éthologie , ouvrage:Mémoires pour servir à l'histoire des insectes

0 votes so far

René-Antoine Ferchault de Réaumur, né le 28 février 1683 à La Rochelle et mort le 17 octobre 1757 est un scientifique français. Il est l'un des précurseurs de l'éthologie ; l'étude des comportements animaliers.

Ses travaux lui valent d'être élu en 1708 à l'Académie des sciences, qui le charge de la direction de la collection « Description des divers arts et métiers ». Il y écrit de nombreux articles dont L'Art de convertir le fer forgé en acier (1722), qui amène la France à fabriquer ce métal qu'elle importait jusqu'alors. Il démontre le premier que l'acier contient du carbone.

Par ses découvertes, Réaumur est sans doute le fondateur de la sidérurgie scientifique.
Esprit opposé à la spécialisation, il étudie et fait progresser l'histoire naturelle, la biologie (il invente l'incubation artificielle des oeufs), la physique (le thermomètre à alcool) et s'intéresse à de nombreuses disciplines différentes (l'art du verrier, le fil d'araignée, la nacre, la porcelaine, etc.). En 1724, il se lance dans la métallographie.

Mais c'est surtout un grand entomologiste : il s'intéresse aux petits insectes, que ni Diderot ni Buffon n'ont intégré à leurs ouvrages respectifs, l'Encyclopédie et l'Histoire naturelle. Il étudie la vie des fourmis ou encore le système digestif des abeilles. De 1737 à 1748, il publie les douze tomes des Mémoires pour servir à l'histoire des insectes. Il s'élève contre les expériences de Buffon et rejette le principe de la génération spontanée.

En 1752, il étudie l'influence du suc gastrique dans la digestion et permet des avancées dans ce domaine. Il est l'un des pionniers de la génétique avec ses recherches sur l'hybridation qui sont à la base des travaux que Mendel entreprendra près d'un siècle plus tard.
En 1757, il meurt à l'âge de soixante-quatorze ans, alors qu'il est encore en pleine activité.

OEUVRES PRINCIPALES
- L'Art de convertir le fer forgé en acier (1722),
- Mémoires pour servir à l'histoire des insectes (1737-1748)

Read more


 
Please read our privacy policy. Page generated in 0.147s