Éric Elmosnino life and biography

Éric Elmosnino picture, image, poster

Éric Elmosnino biography

Date of birth : 1964-05-02
Date of death : -
Birthplace : Suresnes , France
Nationality : Française
Category : Arts and Entertainment
Last modified : 2011-12-12
Credited as : acteur, Films:Versailles rive droite, Serge Gainsbourg : vie héroïque

0 votes so far

Éric Elmosnino est un acteur français, né le 2 mai 1964 à Suresnes, France.

Eric Elmosnino a été formé au Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique de Paris. S'il a eu quelques petits rôles au cinéma dans les années 80 et 90, c'est principalement au théâtre qu'il a exprimé son talent. Il a joué dans les pièces de nombreux auteurs classiques et a su être fidèle aussi bien aux auteurs qu'aux metteurs en scène.

Il a joué dans trois pièces de William Shakespeare : Comme il vous plaira, Peines d'amour perdues et Vie et mort du roi Jean, dont les deux dernières ont été mises en scène par Laurent Pelly. Il a été dirigé quatre fois par Jean-Pierre Vincent, dans deux pièces d'Alfred de Musset en 1992 (On ne badine pas avec l'amour et Il ne faut jurer de rien), dans Karl Marx théâtre inédit de Bernard Chartreux et Les fourberies de Scapin, de Molière. Molière, qu'il a ensuite retrouvé à deux reprises dans Dom Juan en 2001 et Le médecin malgré lui en 2007. Il a ensuite interprété 4 personnages imaginés par Bertolt Brecht entre 1997 et 2000, dont trois sous la direction de Georges Lavaudant (dans Tambours dans la nuit, La noce chez les petits bourgeois et Fanfares).

Les années 2000 lui réussissent puisqu'il obtient le prix du meilleur acteur du syndicat de la critique en 2001 pour la pièce M.Armand Dit Garrincha, que Serge Valletti a écrite pour lui, et mise en scène par Patrick Pineau, puis le Molière de la révélation théâtrale en 2002 pour son rôle de Valerio dans Léonce et Léna de Georg Buchner. Depuis il a également joué dans deux pièces de Tchekhov" mises en scène par Alain Françon, une pièce d'Ibsen" (Peer Gynt) par Patrick Pineau, ou encore Le dieu du carnage de Yasmina Reza en 2008. Eric Elmosnino s'est également essayé à la mise en scène avec deux pièces, Le petit bois d'Eugène Durif (en 93/94) et Le Nègre au sang de Serge Valletti en 2004.

Au cinéma, il est également fidèle à ses réalisateurs puisqu'il a tourné deux fois avec Bruno Podalydès Bancs publics (Versailles rive droite), Liberté-Oléron), deux fois avec Olivier Assayas (Fin août, début septembre puis L'Heure d'été), deux fois avec Noémie Lvovsky (La Vie ne me fait pas peur et Petites pour la télévision) et deux fois avec Albert Dupontel (Désiré, Bernie). S'il obtient des rôles intéressants dans Electroménager de Sylvain Monod, ou Actrices de Valeria Bruni Tedeschi, il a principalement tenu de petits rôles sur grand écran. Mais l'année 2008 semble vouloir réparer ça puisqu'il tient un rôle important dans Intrusions, d'Emmanuel Bourdieu, qu'il retrouve après Vert paradis, mais surtout il décroche le rôle titre dans Serge Gainsbourg : vie héroïque, le biopic sur l'homme à la tête de chou dirigé par Joann Sfar, l'auteur de bande dessinée qui raconte les aventures du Chat du rabbin depuis 2002 et qui réalise ici son premier film.

Read more


 
Please read our privacy policy. Page generated in 0.109s