Étienne Roda-Gil life and biography

Étienne Roda-Gil picture, image, poster

Étienne Roda-Gil biography

Date of birth : 1941-08-01
Date of death : 2004-05-28
Birthplace : Argelès-sur-Mer, France
Nationality : Française
Category : Arts and Entertainment
Last modified : 2010-07-05
Credited as : Auteur de chansons et dialoguiste, ,

0 votes so far

Esteve Roda Gil alias Étienne Roda-Gil (né à Argelès-sur-Mer (Pyrénées-Orientales) le 1er août 1941, mort le 28 mai 2004 à Paris d'une congestion cérébrale) est un auteur de chansons et dialoguiste.
Il est issu d'une famille d'exilés espagnols. Son père fut interné au camp de Septfonds (Tarn et Garonne), dès son arrivée en France.

Au moment de la naissance d’Etienne, sa famille était domiciliée à Réalville (Tarn et Garonne). On peut supposer que le père avait été transféré du camp de Septfonds au 533ème GTE (Groupement de Travailleurs Etrangers) de Réalville.

Ses parents, Antonio Roda Vallès, né à Vinaroz ( Espagne ), le 13 juin 1908, peintre en voiture , militant communiste, et Léonor Gil Garcia, née à Badalona ( Espagne), le 15 août 1915, sans profession , avaient fui le franquisme début 1939.

Roda-Gil est licencié en lettres, visiteur médical. Il rencontre Julien Clerc en 1968 dans un café du Quartier Latin de Paris et entame avec lui une collaboration fructueuse qui s'interrompt en 1980. Il écrit aussi pour France Gall, la compagne de ce dernier à l'époque.

Anarchiste, il participe souvent aux manifestations de la CNT.

En 1979, il participe pour Gérard Lenorman à l'album Boulevard de l’océan. En 1984, il co -écrit avec Pascal Danel plusieurs des synopsis de l'émission de variété scénarisée Macadam.

Nadine Delahaye, peintre, devient sa femme et l’amour de sa vie jusqu 'à son décès en 1990. Mais Julien Clerc, l'ami, le fils, revient à lui. « A quoi sert une chanson si elle est désarmée ? », demandait Roda-Gil dans l'album Utile (1992) qui obtiendra le Prix Vincent Scotto l'année suivante.

Johnny Hallyday, Claude François, Juliette Gréco, Barbara, Pascal Danel, Pascal Obispo ou Louis Bertignac ont également interprété ses titres.

Étienne Roda-Gil a publié au Seuil La Porte marine et il a adapté pour le cinéaste Andrzej Zulawski L'Idiot de Dostoïevski, rebaptisé « L'Amour braque » (1985).

En 1989, il a reçu le Grand prix de la chanson de la SACEM.

Roda-Gil s'était fait un dictionnaire des mots d'une et deux syllabes.

Auteur de nombreux succès comme :

« La Californie », « Ce n'est rien », « This Melody » ou « Utile » (Julien Clerc).
« Le Lac Majeur » ( Mort Shuman),
« Géronimo » ( Catherine Lara),
« Joe le taxi », « Marilyn et John » ( Vanessa Paradis)
« Alexandrie , Alexandra » et « Magnolias for ever » (Claude François).

Fonctions :

Administrateur de la SACEM (Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique) (1996-1999 et 2000-2003).

Read more


 
Please read our privacy policy. Page generated in 0.109s