Vincent Auriol life and biography

Vincent Auriol picture, image, poster

Vincent Auriol biography

Date of birth : 1884-08-27
Date of death : 1966-01-01
Birthplace : Revel, France
Nationality : Française
Category : Politics
Last modified : 2010-12-08
Credited as : homme d'état , Président de la IVème République française de 1947 à 1954,

0 votes so far

Vincent Auriol, né le 27 août 1884 à Revel (Haute-Garonne) et mort le 1er janvier 1966 à Paris, est un homme d'État français, premier Président de la IVème République française de 1947 à 1954.

Licencié en droit en 1905, puis docteur en droit, il exerce la profession d'avocat à Toulouse, milite à la SFIO dès sa fondation. Ayant entendu Jean Jaurès à Toulouse, il devient socialiste et fonde avec Albert Bedouce (député de Haute-Garonne), le Midi socialiste. Créé en 1908, ce quotidien a eu une réelle influence dans la vie politique régionale du début du XXe siècle.

Député de Muret de 1914 à 1940, puis maire de cette même ville en 1925, secrétaire du groupe socialiste à la Chambre des députés à partir de 1928, il devient progressivement l'expert financier du parti socialiste puis un de ses principaux leaders.

En septembre 1940, le gouvernement de Vichy le fait arrêter. Vincent Auriol est d'abord incarcéré à Pellevoisin (Indre) puis à Vals-les-Bains (Ardèche) et entretient une correspondance avec Léon Blum, où il se montre tout à fait optimiste sur la victoire des démocraties face au nazisme et au fascisme. Vichy fait mener une enquête sur lui, mais le tribunal civil de Muret prononce un non-lieu. Il est libéré pour raisons de santé et placé en résidence surveillée en août 1941. De sa maison, il conseille les socialistes résistants. En 1942, il passe à la clandestinité et entre dans la Résistance.

Ancien parlementaire et ministre socialiste, il a fait partie des 80 parlementaires qui ont refusé les pleins pouvoirs à Pétain le 10 juillet 1940.

En 1945, il est nommé ministre d'État par de Gaulle. Président du conseil général de la Haute Garonne, député, en 1946, Vincent Auriol devient président de la première, puis de la seconde Assemblée constituante.

L'année suivante, il devient le premier président de la IVe République, fonction qu'il occupe jusqu'au 16 janvier 1954, fin de son septennat à l'issue duquel il ne se représente pas.

Il s'acquiert une grande popularité par sa simplicité et sa faconde. Tout au long de son mandat de sept ans, il s'efforce de maintenir le régime à l'écart des extrêmes.

Read more


 
Please read our privacy policy. Page generated in 0.15s