Wenger Arsène life and biography

Wenger Arsène picture, image, poster

Wenger Arsène biography

Date of birth : 1949-10-22
Date of death : -
Birthplace : Strasbourg , France
Nationality : Française
Category : Sports
Last modified : 2010-06-07
Credited as : ancien footballeur, entraîneur du club anglais d'Arsenal FC,

0 votes so far

Arsène Wenger, né le 22 octobre 1949 à Strasbourg, est un ancien footballeur français, aujourd’hui entraîneur du club anglais d'Arsenal FC.

Fils de Alphonse et de Louise. Il grandira avec une soeur et un frère plus vieux dans le petit village alsacien de Duttlenheim.

Fils de restaurateur, c'est dans l'établissement de ses parents (« À la Croix d'or »), où se réunissait régulièrement l'équipe du FC Duttlenheim qu'il se prend de passion pour le football. Il joue d'abord en amateur en tant que gardien de but et défenseur.

Il débute en tant que joueur à l'AS Mutzig comme arrière central. Il n'est toujours pas professionnel à 24 ans. Il rejoint enfin le FC Mulhouse qui évolue alors en deuxième division. Il rejoint ensuite l'AS Vauban à Strasbourg en National.

Enfin il arrive en première division au RC Strasbourg à l'âge de 29 ans. Il dispute notamment la Coupe d'Europe et décroche un titre de champion de France en 1979. Mais c'est plus grâce à sa vision du jeu et à son intelligence que pour des qualités de jeu individuel, que Wenger jouera dans le football professionnel. Il n'aura joué que 12 matchs en 3 saisons toutes compétitions confondues.

À 32 ans, il arrête sa carrière pour se consacrer à sa véritable vocation, celle d'entraîneur.

Il passe son diplôme à Paris et, en 1981, le Racing Club de Strasbourg l'appelle pour prendre la direction de son centre de formation. Il y reste jusqu'en 1983 avant de devenir entraîneur adjoint à l'AS Cannes de 1983 à 1984.
Il obtient son premier poste d'entraîneur principal à l'Association Sportive Nancy-Lorraine où il reste jusqu'en 1986. En 1987, il devient entraîneur de l'AS Monaco, remportant le championnat de France dès la première saison. En 1991 il gagne la coupe de France.
Wenger refuse aussi les propositions du Bayern Munich et de l’équipe de France afin d’être loyal envers Monaco. Wenger regrettera cela, car en 1994, il est licencié après un mauvais début de saison.

En 1994, Wenger signe un contrat avec le club Japonais Nagoya Grampus. Il quitte la France et déménage au Japon. Quand Wenger arrive, Nagoya a du mal à gagner des matchs, mais Wenger sait de quoi en faire. Il reste 18 mois au Japon, gagnant la Coupe du Japon et finissant deuxième dès sa première saison à Nagoya.

Quand l’entraîneur actuel d’Arsenal, Bruce Rioch est viré en août 1996, les rumeurs vont bon train sur qui sera le nouveau patron d’Arsenal. Le 28 octobre 1996, Arsenal confirme l’emploi fixe d’Arsène Wenger, et le 1.octobre 1996, Wenger entre officiellement en fonction d’entraîneur et devient le premier étranger à diriger ce poste. Wenger est totalement inconnu en Angleterre, et le journal anglais, Le London Evening Standard, souligne ceci en titrant « Arsène Who ? » à la une.

Arsenal finit troisième au classement dans la première saison de Wenger. En 1998, il conduit Arsenal au doublé Coupe-Championnat devenant le premier entraîneur étranger à réaliser un tel exploit.

Les saisons suivantes sont marquées par de ‘presque victoires’. Wenger se décide donc d’acheter de nouveaux joueurs. Les transferts les plus importants seraient l’achat controverse de Sol Campbell, le Suédois Fredrik Ljungberg, Robert Pirès et Thierry Henry, qui devient au fil des années le meilleur joueur de l'histoire d'Arsenal.
Ces joueurs mènent Arsenal à de nouveaux triomphes. Dans la saison 2001-2002, Arsenal prend le doublé pour la deuxième fois avec Wenger.

Dans la septième saison de Wenger, Arsenal gagne le championnat d’Angleterre en restant invaincue pendant toute la saison, une performance réussite seulement une fois avant celle-ci.

En 2006, Wenger se voit offrir un « contrat à vie » par David Dein, le vice-président d’Arsenal, qui informe que Wenger se verra proposé un travail dans l’administration d’Arsenal quand il arrêtera son travail d’entraîneur.
Pourtant, la démission du vice-président d'Arsenal David Dein en 2007 a alimenté la rumeur du départ d'Arsène Wenger en raison du fort attachement des deux hommes mais l'Alsacien a finalement prolongé son contrat avec Arsenal jusqu'en 2011. S'il applique le contrat jusqu'à son terme, il deviendra alors l'entraîneur détenant le record du nombre de matches dirigés pour Arsenal.

Sa politique consiste à recruter de jeunes talents inconnus pour un prix raisonnable, puis de les transformer en stars. Il a cette politique parce qu’il préfère produire des talents, au lieu d’utiliser des millions d’euros en achetant des joueurs déjà célèbres.
Presque la moitié des joueurs d’Arsenal (en 2009) sont français ou bien viennent d’un pays francophone. Il est souvent critiqué à cause du fait qu’Arsenal a seulement 2 joueurs anglais dans l’équipe, ce qui fait que moins de 10 % des joueurs sont anglais, et l’équipe anglaise joue parfois des matchs sans joueurs anglais.

Wenger avait une philosophie très défensive comme joueur, alors que comme entraîneur, c’est juste l’inverse. Sa philosophie de football est très offensive, et beaucoup de gens disent qu’il est « l’inventeur du football amusant en Angleterre », à cause de l’attitude offensive de son équipe. Le signe caractéristique d’Arsenal est les passes rapides.

Récompenses : Wenger a reçu de nombreuses récompenses, les plus importantes étant la légion d’honneur et l’ordre de l’empire britannique.

Dans le monde de football, Wenger est très ouvert envers la presse, pourtant, les details sur sa vie privée sont bien gardés. Wenger habite à Totteridge à Londres avec sa femme Annie Brosterhous et sa fille Leah.

Après son baccalauréat, Wenger a fait des études à la Faculté des sciences économiques et de gestion de Strasbourg. Il a une maîtrise en économie de l’université de Strasbourg. Wenger est ingénieur de profession. Il parle quatre langues couramment : le français, l’anglais, l’allemand et l’alsacien. Il parle aussi un peu japonais.

Read more


 
Please read our privacy policy. Page generated in 0.097s